PUB




Nos Produits
  • Bénin:
    « La presse béninoise est au mieux de sa forme », dixit Franck Kpochémè
    

    ATACORA/Environnement

    Péhunco en proie à la déforestation et à la rareté des pluies du fait des changements climatiques, selon le RCEF (Par Boni Sinasson)

    Péhunco,14 Nov.2016 (ABP) - Pour coller à l’actualité de la COP 22 qui se déroule à Marrakech, au Maroc, le Responsable des chasses, eaux et forêts (RCEF) de Péhunco , Jonas Agbaoussi, a relevé dans une interview accordée lundi à l’ABP, les problèmes environnementaux liés aux changements  climatiques qui se posent dans la commune de Péhunco.

     « La commune de Péhunco étant une zone cotonnière, les paysans pour mettre en place des champs de coton, mettent du feu sur plusieurs hectares. Du coup, ce sont des essences forestières qui partent en fumée. De surcroît, lorsque le paysan fait un champ de 12 à 20 hectares cette année, l’année prochaine, il change de superficie en mettant feu à nouveau sur d’autres superficies. En d’autres termes, l’agriculture dans la commune de Péhunco est presqu’une agriculture itinérante sur brûlis. Lorsque le paysans met feu à la végétation, la fumée qui se dégage, monte vers l’atmosphère, provoquant ainsi la destruction de la couche d’ozone. Or sans cette dernière, la vie humaine sur terre est presque impossible », déplore M. Agbaoussi.
     Parlant toujours de l’agriculture, le technicien spécialisé des chasses, eaux et forêts de Péhunco a mis sur tapis les problèmes environnementaux liés aux cultures vivrières comme celle de l’igname.
     «Le paysan n’est pas prêt à faire de l’igname sur une même superficie durant deux (02) ans. Dans la quête de nouvelles superficies de champs d’ignames, les paysans détruisent les forêts en bordure des cours d’eau avec pour corollaire l’encombrement et l’assèchement des cours et plans d’eau dus à l’érosion, causant la rareté ou la disparition des espèces halieutiques. Car les agriculteurs cultivent jusqu’aux lits des cours et plans d’eau et sont même prêts à détruire les arbres qui protègent les eaux des rivières contre l’évaporation », a-t-il expliqué.
     La commune de Péhunco étant une zone également à vocation pastorale, les bouviers à la recherche du fourrage piétinent les essences forestières, les substances nutritives. En ruminant, ces bovins dégagent également une substance toxique appelée le méthane qui participe aussi à la destruction de la couche d’ozone, selon le forestier.

    «L’exploitation forestière en elle-même n’est pas à combattre, mais c’est son exploitation incontrôlée qui doit être combattue, car l’exploitant forestier laisse un petit arbre, contrairement aux paysans et éleveurs qui élaguent tout au passage. Les perturbations climatiques ont pour conséquences dans la commune de Péhunco, la rareté ou l’installation tardive de pluies », a-t-il expliqué.
     Face à ces dérèglements climatiques, le RCEF Péhunco envisage comme approches de solution, l’agriculture et l’élevage intensifs dans la commune en sédentarisant les différents acteurs.


    ABP/BYS/TB

    

    ABP AUDIO


    Image du jour



    Conseil des Ministres

    HAAC
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle de l’année 2016

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Aide de l'Etat à la presse privée - Gestion 2014

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Appel à candidature aux postes de DG ORTB et DG ABP

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017

    MENC
    COMMUNIQUE MENC



    Publicité



    Publicité



    Photothèque



    
    Nos partenaires
    Notre page facebook
    Notre Compteur
    Compteur Global gratuit sans inscription