PUB




Nos Produits
  • Bénin:
    « La presse béninoise est au mieux de sa forme », dixit Franck Kpochémè
    

    Politique

    Le député Dakpè Sossou expose le contenu du projet du budget 2017

    Lokossa, 30 oct 2016 (ABP)– Le député Dakpè Sossou, accompagné par le maire de Lokossa, Pierre Cocou Awadji, a présenté samedi à l’hôtel sous l’iroko de Lokossa, les grands axes et les points innovants contenus dans le projet de loi des finances, gestion 2017 chiffré à 2010,586 milliards de francs CFA contre 1423,487 milliards francs CFA en 2016, soit une augmentation de 41,24%.

    Selon l’honorable Dakpè Sossou, ce projet de budget du gouvernement de Patrice Talon est ambitieux, courageux, pertinent, réaliste et réalisable et garantit la restauration du profil budgétaire pour permettre la mise en œuvre des projets/programmes structurants d’envergure sectorielle ou nationale.

    « Car les prévisions des dépenses d’investissement (52,4%) dépassent celles des dépenses de fonctionnement (47,6%) qui est une première au Bénin ; une nouvelle approche d’allocation des ressources du FADeC et surtout, la mise en œuvre du partenariat public-privé et la réduction des charges locatives administratives, sont entre autres innovations de ce budget », a poursuivi le député Dakpè Sossou.

    Parlant des axes prioritaires du gouvernement de Patrice Talon, l’honorable Dakpè Sossou fait savoir que pour l’année prochaine, l’Etat entend entre autres, promouvoir une agriculture d’envergure par le développement des filières de haute valeur ajoutée (ananas, anacarde et produit maraîchers), l’agriculture continentale et le renforcement des filières du riz, le maïs, le manioc, etc, la promotion de la bonne gouvernance, la promotion de l’emploi, la lutte contre la corruption.

    Pour l’honorable Dakpè Sossou, les ambitions que décrit cette loi de finances lui donnent l’assurance d’un Bénin prospère.

    « Je présume qu’en juillet 2017, lors de l’adoption de la loi rectificative de la présente loi des finances, d’autres investissements plus structurant feront objet de débats à l’hémicycle », a-t-il ajouté avant de dire qu’il reste persuadé que le bitumage de la route Lokossa-Ouèdèmè-Dévé-Aplahoué fera partie intégrante de la loi rectificative.

    A cet effet, il demande à ses collègues parlementaires de voter le projet budget au moment opportun pour permettre au chef de l’Etat et son équipe de mobiliser les ressources.


    ABP/NT/DKJ

    

    ABP AUDIO


    Image du jour



    Conseil des Ministres

    HAAC
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle de l’année 2016

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Aide de l'Etat à la presse privée - Gestion 2014

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Appel à candidature aux postes de DG ORTB et DG ABP

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017



    Publicité



    Publicité



    Photothèque



    
    Nos partenaires
    Notre page facebook
    Notre Compteur
    Compteur Global gratuit sans inscription