PUB




Nos Produits
  • Bénin:
    « La presse béninoise est au mieux de sa forme », dixit Franck Kpochémè
    

    Société

    Wildaf Bénin va à la rencontre des forces de sécurité du Couffo au sujet des mariages précoces/forcés

    Djakotomey, 19 Nov.2016 (ABP) – Une équipe de Wildaf Bénin a rencontré  vendredi le personnel des commissariats de police et des brigades de gendarmerie des communes de Djakotomey et d’Aplahoué pour échanger avec eux sur la gestion des dossiers relatifs aux mariages forcés et précoces.

    Selon les forces de l’ordre et de sécurité des communes de Djakotomey et d’Aplahoué, les cas de mariages précoces et forcés sont légion dans le département du Couffo.

    Pour les forces de l’ordre et de sécurité, généralement les parents perçoivent de l’argent chez des prétendants sans le consentement de leurs filles mineures. Mais, une fois l’information reçue, ces dernières rejoignent leurs amants.

    A partir de ce moment, les parents viennent signaler l’enlèvement de leurs filles dans les brigades de gendarmerie et commissariat de police qui, après enquête, découvrent la vérité.

    Selon les gendarme et policiers, l’avis du procureur de la République est requis pour les conduites à tenir dans ces circonstances. Même les filles en âge de se marier subissent ce même sort que les mineures, ont-ils fait remarquer.

    Le viol est courant dans la corporation des conducteurs de taxi-motos, «Zémidjan», ont signalé ces mêmes gendarmes et policiers qui accueillent les victimes dans leur bureau.

    Les forces de l’ordre et de sécurité ont également fait état de ce que les populations ne facilitent pas souvent l’accès à l’information et le rassemblement des preuves pour la manifestation de la vérité. A ces difficultés ressenties par ces acteurs dans la protection des enfants s’ajoutent le manque cruel de moyens pour accomplir leur mission. Elles ont profité de cette occasion pour demander à Wildaf Bénin d’intensifier le plaidoyer aux détenteurs du pouvoir public aux fins de mettre à leur disposition les moyens nécessaires pour accomplir convenablement la mission qui est la leur.

    Mme Marie Claire Dègnon et M. Damien Honfo de WILDAF Bénin, tout en remerciant ces acteurs rencontrés ont expliqué qu’une fille qui a subi le mariage précoce et forcé est le symbole d’une grave atteinte à la dignité et au développement de notre pays.


    ABP/NT/TB

    

    ABP AUDIO


    Image du jour



    Conseil des Ministres

    HAAC
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle de l’année 2016

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Aide de l'Etat à la presse privée - Gestion 2014

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Appel à candidature aux postes de DG ORTB et DG ABP

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017



    Publicité



    Publicité



    Photothèque



    
    Nos partenaires
    Notre page facebook
    Notre Compteur
    Compteur Global gratuit sans inscription