PUB




Nos Produits
  • Bénin:
    « La presse béninoise est au mieux de sa forme », dixit Franck Kpochémè
    

    Santé

    Des spécialistes de santé mentale en congrès à Cotonou

    Cotonou, 22 Nov 2016 (ABP)-  Des médecins spécialistes de la santé mentale sont en congrès pour deux jours au palais des congrès de Cotonou, pour débattre sur le thème : « sexualité, culture et maladie », occasion pour ces spécialistes de santé mentale de partager des expériences et de clarifier les stratégies de soins adéquats dans les domaines de la sexualité, de la culture et de la maladie mentale.

     Le ministre de la santé Alassane Seïdou a invité, les uns et les autres, face à l’ampleur du problème à changer leur perception de la santé mentale et permettre aux malades mentaux d’aller se soigner dans les centres psychiatriques sans craindre de se faire stigmatiser.

    Le ministre Seïdou a profité de l’occasion pour saluer le combat quotidien que mènent les universités béninoises, sous régionales des chercheurs, des organisations internationales, des partenaires au développement et des laboratoires de recherche médicales.

    « Pas de vie sans sexualité, peu importe qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte la sexualité concerne tout le monde » a déclaré le professeur Magloire Gansou, président du comité d’organisation du congrès.

    La sexualité à la quête du plaisir et de la reproduction, explique-t-il, peut être source de souffrance physique et psychique et de dysfonctionnement social.  Il a fait comprendre que les imbrications entre la sexualité, la culture et la maladie mettent parfois le soignant en proie à des difficultés thérapeutiques qui l’obligent à porter sur la maladie ou la souffrance un regard holistique et toujours renouvelé afin de ne pas passer à côté des troubles de la sexualité dont les conséquences sont parfois dramatiques.

    A l’en croire, pour une bonne prise en charge il est indispensable de pouvoir comprendre l’importance des représentations socio-culturelles de la sexualité et leur lien avec la souffrance physique et ou psychique et de confronter les compétences et les expériences liées à la sexualité et à la culture dans les pratiques de prise en charge.

    Selon l’Oms, plus 20% des personnes seront personnellement affectées par une maladie mentale au cours de leur vie, les 80% restantes seront évidemment touchées par les troubles physiques d’un ami ou d’un collègue.


    ABP/AE/DKJ

    

    ABP AUDIO


    Image du jour



    Conseil des Ministres

    HAAC
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle de l’année 2016

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Aide de l'Etat à la presse privée - Gestion 2014

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Appel à candidature aux postes de DG ORTB et DG ABP

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017

    MENC
    COMMUNIQUE MENC



    Publicité



    Publicité



    Photothèque



    
    Nos partenaires
    Notre page facebook
    Notre Compteur
    Compteur Global gratuit sans inscription