PUB




Nos Produits
  • Bénin:
    « La presse béninoise est au mieux de sa forme », dixit Franck Kpochémè
    

    Social

    La ministre Adidjatou Mathys lève un coin de voile sur le projet ARCH

    Cotonou, 17 Mai 2017 (ABP)- La ministre en charge des Affaires sociales, Adidjatou Mathys a indiqué mardi au cours d’une émission télévisée « Bénin Révélé » les différentes composantes du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain "ARCH" dont le financement s’élève à 313 milliards de francs Cfa va favoriser l’accès à tous, aux soins de santé sur toute l’étendue du territoire national.

    Dans cette émission retransmise sur plusieurs chaînes de télévisions locales, la ministre a noté que l’ARCH pour lequel l’Etat béninois contribue pour 10%, s’impose à tous les résidents du Bénin.

    Les personnes démunies, poursuit-elle, seront prises en charge à 100%, celles appartenant à la classe moyenne à 40%, tandis que les personnes riches, les travailleurs du secteur privé et les particuliers se prendront eux-mêmes en charge.

    « Pour les travailleurs du secteur privé, l’assurance maladie sera prise en charge au moyen d’une cotisation versée par leurs employeurs pour leur assurance. Tandis que pour les agents de l’Etat, c’est l’Etat qui paye leur prime d’assurance maladie à travers un prélèvement salarial », précise Mathys Adidjatou.

    Quant au volet formation qui est pris en compte par l’ARCH, il est question selon la ministre Mathys, de renforcer les capacités professionnelles des acteurs du secteur informel. « Cette formation sera prise en charge par l’Etat via une subvention », a laissé entendre la ministre.

    Concernant ce volet, la ministre Adidjatou Mathys a fait savoir que les microcrédits fait parties de l’ARCH et seront accompagnés les structures des microcrédits comme FNPEJ, le FNM vont accompagner financièrement les personnes à entreprendre une activité pour s’assurer un revenu.

    Abordant le l’assurance retraite, elle a précisé que c’est une mesure exclusive. Il s’agit d’un paiement de cotisation qui ne concerne pas tout le monde. Elle vise les personnes non pauvres qui ne bénéficient pas de subvention de l’Etat. La cotisation s’élève à 30.000 f Cfa par an avec une contribution de 20% par l’Etat.


    ABP/AE/DKJ

    

    ABP AUDIO


    Image du jour



    Conseil des Ministres

    HAAC
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle de l’année 2016

    HAAC
    La gestion de la campagne médiatique de l’élection présidentielle

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    COMMUNIQUE DE LA HAUTE AUTORITE DE L’AUDIOVISUEL ET DE LA COMMUNICATION (HAAC)

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Aide de l'Etat à la presse privée - Gestion 2014

    Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication
    Appel à candidature aux postes de DG ORTB et DG ABP

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017

    Marina
    Compte rendu du Conseil des Ministres du 03 mai 2017



    Publicité



    Publicité



    Photothèque



    
    Nos partenaires
    Notre page facebook
    Notre Compteur
    Compteur Global gratuit sans inscription