Le dialogue politique voulu par le président Patrice Talon n’est pas une assise nationale (Ministre Alain Orounla)

Le dialogue politique voulu par le président Patrice Talon n’est pas une assise nationale (Ministre Alain Orounla)

08-10-2019 à 12:10:00

Cotonou,  08 Oct. (ABP) – Le ministre de la Communication et de la Poste, Alain Sourou Orounla a animé une conférence de presse ce lundi au Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération pour clarifier le contexte de la rencontre politique envisagée par le président de la république et lever le doute quant aux différents commentaires qui fusent sur le fond et la forme de ces assises prévues pour se tenir du 10 au 12 Octobre prochain à Cotonou.

  Le dialogue politique, initié par le président Patrice Talon et auquel sont conviées les formations politiques en règles vis-à-vis de la charte des partis politiques, ne sera pas une assise nationale telle que semée dans certains esprits, a tenu à éclairer Me Alain Orounla, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement. « L’exercice auquel le gouvernement et son chef convient la classe politique, c’est un dialogue politique pour résoudre des problèmes spécifiques et purement politiques. Ce dialogue ne postule pas qu’on débatte de ces questions devant la nation et que tout le monde s’y invite », a-t-il indiqué. Ni le contexte, ni les éléments ayant conduit aux assises nationales de 1990 ne sont d’actualité et de plus, le Bénin n’est pas dans une situation où il importe de repenser sa situation politique et économique, a insisté le porte-parole du gouvernement avant de rappeler que pour le moment « Rien n’exige aujourd’hui d’envisager une conférence nationale ». Le clergé et la société civile ne seront pas représentés à cette rencontre, a en outre précisé le ministre, car soutient-t-il, « la politique et les réajustements politiques ne sont pas l’affaire de la société civile et du clergé ».

Des préoccupations des professionnels des médias allant du refus de certains partis politiques comme les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de participer audit dialogue politique à la crédibilité à donner aux résultats des assises en passant par la question d’inexistence d’un facilitateur au cours de cette rencontre, le ministre a précisé qu’aucun courrier d’un parti politique n’a encore atterri officiellement sur la table du Gouvernement annonçant sa déclinaison de l’offre de prendre part à ce dialogue. Quant à la question liée au retour des exilés politiques, un des préalables à la participation de cette formation politique, Me Orounla a déclaré avec insistance que le Bénin ne compte aucun exilé politique à ce jour. Comme critères d’invitation aux assises, il a expliqué que tous les partis qui se sont conformés à la nouvelle charte et même ceux qui ont manifesté leur volonté de se conformer à travers leurs démarches ont été invités. « Le gouvernement ne se prêtera pas au jeu de certains acteurs qui ont tourné dos à la voie pacifique et à la négociation », a-t-il prévenu.

   


ABP/AG /MS
Revue de presse

La Banque islamique de développement soutient le gouvernement du Bénin dans le projet de construction de logements sociaux

21-10-2019
Cotonou, 21 Oct. (ABP) – Société, développement, éducation, politique, sport et autres faits d’actualités aussi bien au plan national qu’international ont fait l’objet de traitement par les journaux...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions