"je ne promulguerai jamais une modification constitutionnelle qui pourrait demain nous créer des histoires"  Patrice Talon

"je ne promulguerai jamais une modification constitutionnelle qui pourrait demain nous créer des histoires" Patrice Talon

28-10-2019 à 12:10:00

 Extrait des propos liminaires du président Patrice Talon à l'occasion de la transmission du rapport du comité d'experts pour la formulation technique des recommandations du dialogue politique


... sauf à trouver le contour juridique permettant la chose, les élections générales qui induisent l’alignement des mandats, appellent à revoir la durée du mandat des députés. Ce qui est d’ordre constitutionnel. Il en est ainsi d’une disposition éventuelle permettant une meilleure représentation du peuple par les femmes, c’est-à-dire introduire une discrimination au profit des femmes qui pourrait être contraire aux prescriptions de la constitution, donc le faire nécessiterait une certaine retouche de la constitution.

J’avais secrètement espéré que la mise en œuvre de ces recommandations puisse trouver une habileté juridique qui, peut-être, nous éviterait une retouche. Je sais très bien que même si le droit peut être parfois habilement utilisé, trouver le miracle de le contourner ou de le formuler de manière à atteindre les objectifs dans toutes les circonstances, peut être difficile (...) je voudrais vous exprimer mes inquiétudes, ma réflexion quant à ce processus de révision. J’aurai beaucoup de difficultés à accompagner une telle démarche et m’impliquer même dans sa mise en œuvre par sa promulgation (...) Nous avons l’obligation de prévenir toute pulsion qui pourrait venir de l’un quelconque d’entre nous demain. Peut-être même la personne qui l’utiliserait, même si elle n’est pas encore connue aujourd’hui, serait tentée d’utiliser de telles modifications pour des intérêts personnels. Je n’ai pas tous les contours juridiques de la question, je l’exprime comme un citoyen ordinaire, comme un profane, je le suis en la matière (...) Je voudrais donc que les uns et les autres aient cela comme boussole afin que si on doit formuler une quelconque modification, pour servir la cause qu’on vient d’évoquer, il faille impérativement trouver une formulation qui rassure tout le monde et qui empêcherait, dans tous les cas, en toute circonstance, une quelconque interprétation de ces modifications pour remettre en cause ce pilier fondamental de notre constitution qui est la limitation des mandats du président de la République. Si on ne parvient pas à le faire, mon lobbying ne servira pas cette cause, et je ne promulguerai jamais une modification constitutionnelle qui pourrait demain nous créer des histoires...


ABP
Revue de presse

Revue annuelle des Réformes et Politiques de l’Uemoa, le Bénin enregistre un taux de mise en œuvre de 77,28%

11-12-2019
Cotonou, 11 Déc 2019. (ABP) – Plusieurs sujets d’actualités au plan national et international ont l’objet de traitements par les journaux parvenus à la rédaction centrale de l’ABP ce jour.C’est...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions