Des blessés et d’importants dégâts matériels enregistrés dans un conflit à Kounocho (Adja-Ouèrè)

Des blessés et d’importants dégâts matériels enregistrés dans un conflit à Kounocho (Adja-Ouèrè)

13-03-2018 à 12:03:00

Kounocho (Adja – Ouèrè), 13 mars 2018 (ABP) – Une attaque perpétrée lundi dans une palmeraie à Kounocho dans l’arrondissement d’Adja–Ouèrè par des personnes non identifiées s’est soldée par plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels, a constaté l’Agence Bénin Presse sur place.  

Selon les recoupements, des individus armés d'armes blanches ont investi manu militari une palmeraie à Kounocho pour récolter des régimes de noix de palme. Dans leur élan, ils auraient saccagé et brûlé des biens et semé la terreur dans tout le périmètre agressant toute personne se retrouvant sur leur chemin.

Des cases, des greniers, des vivres, des vêtements, des motos, des ustensiles de cuisine et autres biens ont été cabossés et brûlés.

« J’ai vu des gens garer au bord de la voie deux véhicules et ont fait leur entrée dans la palmeraie pour la récolte. Ils menaçaient de tuer et d’emporter les corps de tous ceux qu’ils vont croiser sur leur passage », témoigne dame Assogba Tayé.

Aussitôt, poursuit-elle, je suis allée me coucher dans ma chambre quand ils se sont mis à saccager dehors les motos garées. Après ceci, ajoute – elle, ils sont allés mettre feu aux greniers, les cases et autres constructions pour revenir au nôtre où je m’étais cachée avant de prendre fuite quand les flammes ont commencé par couvrir la toiture.

A  en croire, Oïchadé Laïssi, l’une des victimes, au total cinq cases, quatre greniers remplis de maïs, sept motos, deux vélos, des vêtements, des ustensiles de cuisine et d’une importante somme appartenant aux propriétaires terriens ont été brûlé par les assaillants qui ont blessé trois personnes. « Face à cet acte, nous sommes devenus des sans-abris. On n’a même plus de quoi vivre », a –t-il indiqué.     

Sages et élus locaux de Kounocho partageant la douleur des victimes, ont émis le vœu de voir incessamment les pouvoirs publics se saisir du dossier et voler à leur secours afin de compatir à leur douleur de ceux devenus aujourd’hui des sinistrés.

Joint au téléphone, le maire de la commune d’Adja – Ouèrè, Abiboulaye Nonvidé a confié avoir effectué une descente sur les lieux dans la soirée du lundi pour calmer les ardeurs et demander qu’une enquête soit ouverte pour la suite.      


ABP/ID/DKJ

Changements climatiques : Plaidoyer pour un véritable engagement

22-03-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 21 mars 2019 (ABP)- Depuis le début du XXème, les scientifiques ont observé...
Revue de presse

Rencontre des acteurs politiques avec le chef de l’Etat pour la sortie de crise pré-électorale

21-03-2019
Cotonou, 21 Mars 2019 (ABP)-La politique et le développement sont les principaux sujets intéressés par les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce jeudi.« Audience du président de la République...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions