Commémoration de la journée internationale de la paix, le Bénin célèbre l’événement ce jour.

Commémoration de la journée internationale de la paix, le Bénin célèbre l’événement ce jour.

21-09-2018 à 12:09:00

Cotonou, 21 Sept 2018. (ABP) – A l’instar des pays du monde entier, le Bénin célèbre ce jour la Journée internationale de la paix (JIP) 2018. C’est l’hôtel Azalaï de Cotonou qui a servi de cadre pour le lancement de la commémoration de l'événement.

« Le droit à la paix: 70 ans d’adoption de la déclaration universelle des droits de l’Homme ». C’est sur ce thème que porte l’édition 2018 de la célébration de la Journée internationale de la Paix (JIP) au Bénin. Placée sous l’égide du ministère des Enseignements secondaire et technique, Mahougnon Cakpo, siégeant en lieu et place de son homologue de la Justice, de la législation et des droits de l’Homme, représentant le Gouvernement du Bénin, la cérémonie de lancement a enregistré la présence de plusieurs autorités telles que Siaka Coulibaly, Représentant résident du Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud) au Bénin, Fatoumatou Batoko Zossou, présidente de la Coalition nationale pour la paix (Cnp), des personnalités politico-administratives et des membres de la Société civile.

Rappelant ce que constitue la date du 21 septembre de chaque année pour l’humanité entière, Fatoumatou Batoko Zossou, a tenu à préciser que c’est une journée dédiée à la réflexion et à l’action en faveur de la promotion de la paix, de son instauration et de sa consolidation dans les rapports humains.

« L’exercice de cette année ressemble à un bilan sur le droit à la paix et les enseignements qu’on peut y tirer, sept décennies après l’adoption de la déclaration universelle des droits de l’Homme » a-t-elle déclaré. C’est justement ce qui explique le choix du thème ci-dessus énuméré sur lequel doivent porter les réflexions de cette année 2018. Le sujet étant vieux, il est normal d’apprécier la pratique qui en a été faite, ses effets et ses impacts, a-t-elle précisé.

Pour Siaka Coulibaly, instituée depuis 1981 par l’Assemblée générale des nations-Unies, la Journée internationale de la paix est généralement mise à profit pour promouvoir l’idéal de paix au sein des pays et entre les peuples. Le Représentant résident du Pnud au Bénin, a rappelé le vœu cher du secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres selon lequel, « il est temps que toutes les Nations et tous les peuples respectent les engagements de la déclaration universelle des droits de l’Homme faite à Paris le 10 décembre 1948 et qui reconnait la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et leurs droits égaux et inaliénables ». Siaka Coulibaly, n’a pas manqué d’exprimer toute sa joie de célébrer cette journée du 21 septembre ici au Bénin avec le peuple béninois, un peuple doté d’un génie et qui a la capacité de se remettre en cause chaque fois que cela est nécessaire, sur des sujets d’intérêt national afin de dialoguer et d’obtenir le consensus sur les dossiers qui engagent la stabilité et l’avenir du pays, a t-il poursuivi. Il a, par ailleurs, félicité les filles et fils du Bénin pour leur contribution inestimable à l’enracinement de la culture du dialogue et la préservation de la paix qui représentent un modèle et un exemple à suivre à travers le monde.

Le ministre Mahougnon Cakpo, parlant au nom de son homologue de la Justice et du gouvernement, s’est réjoui de la convergence des analyses et des conclusions qui ressortent des différentes allocutions suivies, allocutions qui attestent de la stabilité socio-politique du Bénin. L’heure est donc venue poursuit-il, de reconnaître au peuple béninois le mérite d’être lui-même, le premier artisan de la paix, de sa propre paix. Dans ses propos, Mahougnon Cakpo a rappelé à l’assistance, les différentes péripéties qui ont jalonné l’histoire socio-politique du Bénin depuis son indépendance le 1er Août 1960, péripéties qui n’ont jamais émoussé la détermination du peuple béninois qui a l’art de rechercher dans son génie propre, les valeurs de civilisation hautement fondées sur la recherche permanente de la paix. Pour finir, Mahougnon Cakpo, a remercié, au nom du gouvernement du Bénin, tous les partenaires techniques et financiers qui appuient le Bénin chaque jour dans la consolidation de paix.



ABP/AG/TIE
Revue de presse

Divers sujets à la une des parutions du jour.

16-10-2018
Cotonou, 16 oct (ABP)- Les quotidiens parus ce mardi à Cotonou abordent des sujets divers, à défaut d’un événement majeur pouvant défrayer la chronique.Dans sa livraison du jour, le quotidien du service...
Agro-business
Opinion

Mon plaidoyer pour le retour aux valeurs morales

20-11-2017

Par: Marcel HOUNNOU
Certains comportements en cours dans notre société m'ont inspiré à publier ce message sous la forme d'un coup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions