Formation des jeunes femmes et hommes sur les processus de la paix en Afrique de l’Ouest et du Sahel

Formation des jeunes femmes et hommes sur les processus de la paix en Afrique de l’Ouest et du Sahel

21-01-2019 à 12:01:00

Cotonou, 19 Janv. 2019 (ABP)-Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet "Implication des jeunes femmes et hommes dans les processus de la paix en Afrique de l’Ouest et du Sahel", le Réseau Ouest Africain de Jeunes Femmes Leaders du Bénin (ROAJELF-Bénin) présidé par Mariette Montcho a organisé ce samedi à Cotonou une session de formation sur les résolutions 2250 et 2419 de l’ONU au profit des associations des jeunes béninois.

Visant à outiller les leaders des associations et structures de jeunes sur ces deux résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies, mettre l’accent sur l’influence des jeunes dans la prévention des conflits et le maintien de la paix et à susciter une prise de conscience accrue du rôle que peuvent jouer les jeunes contre l’extrémisme violent et la radicalisation pour un monde pacifique, cette session, note-on, permettra d’élaborer un plan d’action à exécuter au cours de l’année pour le maintien de la paix au Bénin.

« Le Bénin est un pays de paix et tout ce qu’il faut faire est de travailler davantage à maintenir cette paix afin que les uns et les autres puissent en jouir », a déclaré Mariette Montcho précisant que la participation massive des jeunes femmes et hommes à cette formation témoigne de leur engagement à œuvrer pour la paix. Pour lui, pas de développement sans la paix et pour y parvenir il va falloir avec l’ensemble des associations des jeunes ,vulgariser ces deux résolutions.

Selon Mariette Montcho, les deux résolutions font état de l’engagement des jeunes femmes et hommes dans le maintien de la paix en faisant participer les jeunes dans les instances de prise de décision et dans les procédures de consolidation de la sécurité et à protéger les jeunes en cas de conflits armés. En ce qui concerne l’Etat, les résolutions font aussi état de l’engagement à œuvrer pour que la jeunesse puisse se porter bien sur le plan économique, social, politique et dans son pays, a-t-elle ajouté.

Pour le directeur de l’Organisation Non Gouvernementale Enfants Solidaires d’Afrique et du Monde (ONG-ESAM), Norbert Fanou-Ako, dans un pays ce qui compte se résume en trois points essentiels à savoir le pain, la paix et la police (3P) et les dirigeants doivent en tenir compte car, explique-t-il, la paix doit être vécue au jour le jour.

Expliquant les biens fondés des deux résolutions, la directrice du Réseau Paix-Sécurité des Femmes de l’Espace CEDEAO, madame Blandine Sintondji exhorte l’Etat à appliquer les lois qui sont prises en matière de violence basée sur le genre et en matière de crime contre l’humanité.

Il faut rappeler que la résolution 2250 a été adoptée le 9 décembre 2015 et la résolution 2419 le 6 juin 2018 par le Conseil de Sécurité des Nations Unies à sa 8277ème séance.


ABP/AM/TIE

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Patrice Talon rencontre ce jour la classe politique pour une sortie de crise

15-07-2019
Cotonou, 15 Juil. 2019 (ABP)-La reprise du dialogue politique, l’économie, la sécurité et autres sujets d’actualité ont fait la Une des journaux parus ce lundi.« Dialogue politique pour la paix et l’unité...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions