Le Bénin au rang des pays engagés pour la protection de la couche d’ozone

Le Bénin au rang des pays engagés pour la protection de la couche d’ozone

07-01-2018 à 12:01:00

Porto-Novo, 06 Janv. (ABP)– Les députés ont, à l’unanimité,  autorisé vendredi dernier, le gouvernement du Bénin, à ratifier la loi n°2018-03 relative à l’amendement de Kigali au protocole de Montréal relatif aux substances appauvrissant la couche d’ozone signé à Kigali au Rwanda le 15 octobre 2016.

Au rythme actuel de la production et de consommation des hydrochlorofluocarbones, a indiqué le rapport de la commission des lois, l’organisation des Nations Unies pour l’environnement estime que l’emprunt carbone des HFC qui est de l’ordre de 2% des gaz à effet de serre pourrait croître et contribuerait de manière significative au réchauffement climatique. Faute de réglementation, l’utilisation des HFC pourrait augmenter de 7% par an et les émissions pourraient atteindre jusqu’à 8,8% voir 9 gigatonnes de CO2 par an d’ici 2050.

L’amendement de Kigali vise essentiellement l’élimination des hydrofluocarbone HFC. En effet, les hydrofluocarbone (HFC) appartenant à des catégories de produits chimiques synthétiques utilisés dans certains appareils de réfrigération, de la climatisation et d’autres secteurs comme les mousses et les aérosols. A cet effet, les pays partis doivent réduire la production et la consommation des HFC en mettant en place un système pour réduire jusqu’à 0,5 degré Celsius le réchauffement d’ici la fin du siècle.

Le Bénin en ratifiant cet accord, s’engage ainsi aux côtés de ses pairs pour le combat mondial en vue d’atténuer les effets des changements climatiques et de protéger la couche d’ozone. Il se positionne au rang des pays qui ayant entamés la  mise en œuvre des engagements des COP 21 et 22 et  bénéficiera d’une assistance financière supplémentaire de même que le transfert de technologie dans plusieurs domaines touchant aux métiers du froid et à la commercialisation, à la régulation et au contrôle de fluides frigorifiques.

L’amendement de Kigali étant adopté en Afrique, le Bénin vient d’être le troisième pays derrière le Mali et le Rwanda.

Il faut noter qu’au cours de cette même séance plénière, l’assemblée nationale a adopté la mise en conformité, suite à la décision DCC 17 -223 du 2 novembre 2017 de la cour constitutionnelle, la loi 2017-20 portant  code du numérique en République du Bénin.


ABP/MS/DKJ

Coupable de viol Innocent Palou condamné à 03 ans d’emprisonnement ferme

21-05-2019

Par: Jean-Marie NAFONHUNDE
Cotonou, 20 Mai 2019 (ABP)-Le tribunal de 1ère instance de Cotonou, a condamné ce lundi...
Revue de presse

Message à la Nation après les législatives du Président Talon.

21-05-2019
Cotonou, 21 Mai 2019 (ABP)-L’actualité Nationale et l’économie sont entre autres les principaux sujets abordés par les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce Mardi.«Message à la...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions