L’édition 2019 de la journée mondiale des zones humides célébrée à Grand-Popo

L’édition 2019 de la journée mondiale des zones humides célébrée à Grand-Popo

03-02-2019 à 12:02:00

Cotonou, 3 Fév. 2019 (ABP)-Le ministre du cadre de vie et de développement durable, José Didier Tonato accompagné de son collègue en charge de l’agriculture Gaston Dossouhoui, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale des zones humides placée sous le thème «Zone humide et changement climatique », a effectué un déplacement dans la commune de Grand-Popo ce samedi où les manifestations officielles ont eu lieu en présence des autorités communales.

L’objectif de la journée est de sensibiliser les populations sur l’importance des zones humides entant que solutions naturelles dans l’adaptation aux changements climatiques et l’atténuation de ses effets.

Dans son intervention, le ministre José Didier Tonato a rappelé les mesures prises par le gouvernement béninois pour la préservation des espaces de transition entre la terre et l’eau. Entre autres mesures prises par le gouvernement béninois, on note, l’interdiction de la destruction des palétuviers dans les écosystèmes humides, l’abattage des cocotiers, la loi relative à la protection et la mise en valeur de la zone littorale votée par l’Assemblée Nationale et promulguée par le président Patrice Talon.

Selon le ministre, malgré la richesse des zones humides, elles sont en régression plus rapide que les forêts, en raison de la pression humaine, urbaine, du drainage et des différents remblaiements.

A l’en croire, les zones humides (mangroves, marécage, marais ou tourbières) constituent une exceptionnelle richesse biologique, une grande diversité paysagère et participent au bon équilibre de la planète en assurant de nombreux fonctions et services rendus à la société.

Le maire de la commune de Grand-Popo, Anani Hlondji a fait savoir que depuis 2014, sa commune a crée l’Aire communautaire de conservation de la Bouche du Roy (Accr) reconnue par l’Unesco. Pour lui, dans le contexte de changement climatique et de précarité, les populations n’arrivent pas s’adapter au mode de vie parfois contraignant dans ces milieux.

A l’occasion, il a souhaité que des mesures compensatoires soient proposées aux populations pour qu’elles ne soient pas victimes des restrictions sur l’usage des milieux humides.

Quant au directeur général de l’Agence béninoise de l’environnement (Abe), François-Corneille Kèdowidé, les zones humides agissent comme un tampon contre les catastrophes climatiques et aident les communautés à résister aux impacts immédiats du changement climatique.

Pour clore les manifestations, milles plants de mangroves ont été mis en terre dans la localité d’Ayiguinnou.



ABP/AM/TIE
Revue de presse

Cotonou 16 Janv. (ABP) – Les performances remarquables du Bénin dans l’agroalimentaire à travers la filière lait et viande, la politique, le développement, sont les sujets abordés par les journaux parvenus ce jeudi à la rédaction centrale de l’ABP.

16-01-2020
Démarrons cette revue par le journal du service public ‘’La nation ‘’ qui nous informe que le Bénin, préoccupé par la productivité dans la filière lait et viande, fait recours depuis quelques...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions