Le comité de suivi de ACMA 2 en session à Bohicon

Le comité de suivi de ACMA 2 en session à Bohicon

25-03-2019 à 12:03:00

Bohicon, 25 Mars 2019 (ABP) – Les membres du comité de suivi du programme Approche communal pour le marché agricole (ACMA) phase 2, ont échangé mercredi et jeudi à Bohicon, avec une équipe technique du programme, conduite par son chef projet, Constant Dangbégnon, sur les résultats 2018 et le plan de travail 2019 de ACMA 2, et visité des infrastructures construites à Ouinhi et à Dasso.

Au cours de cette rencontre de deux jours, les membres du comité de suivi se sont approprié le plan de travail pour mieux suivre les activités à mener en vue d’apprécier à la fin de l’année, l’effort fourni, pour des recommandations pertinentes.

Lors des échanges nourris, les résultats positifs obtenus au cours de l’année 2018, la première année du programme ont été présentés, de même que les grands axes du plan de travail 2019 qui s’articule autour des actions clés prenant en compte les activités pour améliorer la productivité agricole impactant plus de 70 mille producteurs transformateurs et commerçants des différentes chaines de valeurs développées.

Les réflexions ont été également menées, pour des actions en faveur de l’amélioration de la commercialisation, l’accès au financement afin que les acteurs puissent accroître les volumes des produits commercialisés, et augmenter leurs chiffres d’affaires.

Les défis auxquels fait face le Programme AMAC 2 sont liés à la mise en place d’un système durable des Technologies de l’information et de la communication pour l’agriculture, la transformation et la commercialisation des produits agricoles, de même que la question d’organisation des acteurs, pour pouvoir mieux valoriser les infrastructures qui ont été construites par le Programme.

Les questions émergentes, liées aux changements climatiques et à comment faire pour prendre en compte les intérêts des différentes catégories d’acteurs afin d’éviter des disparités ont été aussi abordées.

Au chapitre des visites sur le terrain, le comité de suivi a visité l’infrastructure de stockage de maïs de Ouinhi, constituée d’un magasin de stockage de 500 tonnes, un hangar de vente, une aire de séchage, un bureau pour le gestionnaire et des équipements, d’un coût global de 133 millions 628 mille F CFA, avec une participation de 5 pour cent de la mairie de Ouinhi.

Ensuite à Dasso, la délégation a visité l’unité de transformation du manioc en gari. Une infrastructure équipée, qui s’est mutée en centre de formation et de perfectionnement, d’un coût de 28 millions F CFA, gérée par un groupement de femmes productrices de gari et de tapioca naturel et amélioré.

Des recommandations ont donc été faites à l’endroit de ACMA 2 par le comité de suivi, pour la suite de ses activités et l’atteinte des résultats.

Parmi ces recommandations, il est demandé de faire la différence entre le warrantage et le stockage des produits agricoles, d’accorder une attention particulière à l'entrepreneuriat des jeunes, d’élaborer et de mettre en œuvre un manuel de gestion des infrastructures et équipements marchands, en impliquant les acteurs des Pôles d’entreprise agricole.

A noter que le renforcement de la synergie entre institutions intervenant dans les régions, pour éviter des doublons, et le partage des connaissances en matière de gestion des infrastructures construites par le programme ACMA, ont aussi préoccupé les membres du comité de gestion.

ACMA 2 est un projet financé par l’Ambassade du Royaume des Pays Bas au Bénin, visant l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations rurales dans 28 communes des départements de l’Ouémé, du Plateau, du Zou et des Collines.

L’approche du Programme, faut-il le rappeler, consiste à consolider les acquis de la phase 1 (2013 – 2017), et faciliter l’accès aux marchés locaux et internationaux, notamment nigérian, aux producteurs agricoles, transformateurs et commerçants des chaines de valeurs prioritaires.


ABP/IA/CG
Revue de presse

Le président Talon donne des instructions pour l’ouverture immédiate des cantines scolaires

16-09-2019
Cotonou,  16 Sept. (ABP) – La rentrée scolaire 2019-2020, la sécurité au sein de la Cedeao, la politique, l’économie et plusieurs autres sujets au plan national et international ont été abordés...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions