Le gouvernement expose les grandes orientations de la loi des finances gestion 2018 au parlement

Le gouvernement expose les grandes orientations de la loi des finances gestion 2018 au parlement

13-11-2017 à 12:11:00

Porto-Novo, 13 Nov. (ABP)– Une délégation composée des ministres de l’économie, Romuald Wadagni, de la fonction publique, Mathys Adidjatou, de  l’enseignement primaire,  Salimane Karimou, conduite par le ministre du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a présenté ce lundi aux membres de la commission des finances, les grands axes du projet de loi des finances gestion 2018.

Au terme de cette première journée, il convient de retenir que de la présentation du gouvernement qu'en 2018, les recettes budgétaires passeront de 1007,725 milliards à  1135,609 milliards traduisant ainsi les efforts d'élargissement de la base taxable et l'amélioration de l'efficacité des services. 

La masse salariale passera de 354,628 milliards en 2017 à  377,468 milliards en raison des recrutements de 2017 et ceux projetés pour 2018, ainsi que la mise en application des nouveaux statuts des forces de sécurité. 

Il est  aussi attendu une baisse des dépenses de fonctionnement des services de plus de  14,199 milliards, due à l'effort de rationalisation des charges.  En outre, avec l'option faite par le gouvernement de recourir davantage au mode Partenariat Public Privé (PPP) pour la réalisation des grands projets inscrits au titre du Pag en 2018, les dépenses en capital  pourront être stabilisées à 500,1 milliards de FCFA contre 808,317 milliards de FCFA en 2017. Le projet de loi de finances pour la gestion 2018, a-t-on indiqué, s'équilibre en ressources et en charges à la somme de 1.862,918 milliards de FCFA. 

Ce niveau affiche une quasi-stabilité par rapport à l'atterrissage attendu à fin décembre 2017 estimée à 1859,014 milliards de FCFA et serait en cohérence avec la stratégie de réduction du déficit budgétaire.

En somme, les réformes et les projets dans les secteurs prioritaires du cadre de vie, de l'énergie, du tourisme, de l'agriculture, du renforcement du capital humain, de la sécurité, de  l'eau et des infrastructures se verront accélérées au cours de l’année prochaine. La rationalisation des dépenses publiques, annonce le gouvernement, se poursuivra aussi pour donner plus d'espace aux nouvelles mesures fiscales.


ABP/MS/DKJ

Gangondoui: la vedette d’Azovè fait grise mine

22-11-2017

Par: Cathérine AGBANOU
La galette d’arachide appelée ‘’Gangondoui’’  en milieu adja...
Revue de presse

Les auditions budgétaires des ministres de la défense et du cadre de vie et le payement de redevances de Spacetel défraient la chronique

21-11-2017
Cotonou, 21 Nov. (ABP)– Le passage des ministres de la défense et du cadre de vie devant la commission des finances de l’Assemblée nationale et l'exigence faite à Spacetel de payer  ses redevances sont les principaux...
Agro-business
Opinion

Mon plaidoyer pour le retour aux valeurs morales

20-11-2017

Par: Marcel HOUNNOU
Certains comportements en cours dans notre société m'ont inspiré à publier ce message sous la forme d'un coup de...
tribune des Communes
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions