Des recommandations pour une gestion véritablement concertée de la zone neutre de Kourou-Koalou

Coopération / Des recommandations pour une gestion véritablement concertée de la zone neutre de Kourou-Koalou

29-11-2019 à 07:11:10

Natititingou, 28 Nov. (ABP)-La sixième session du Comité mixte de gestion concertée de la zone de Kourou-Koalou (COMGEC-K), tenue à Natitingou (Bénin), les 27 et 28 novembre sous la présidence conjointe du préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah et du Gouverneur de la région de l’Est du Burkina-Faso Toussaint Prosper Saïdou Sanou, a entre autres recommandé au deux états la diligence de la procédure de saisine de la Cour international de justice pour le règlement définitif du contentieux juridique frontalier qui oppose le Bénin et le Burkina-Faso.

La rencontre a d’abord permis aux deux délégations de souligner l’excellence des relations qui existent en la République du Bénin et le Burkina-Faso et de louer la politique de cohabitation pacifique impulsée au plus haut niveau des deux Etats.

Abordant le premier point de l’ordre du jour, les participants ont apprécié le niveau d’exécution des recommandations issues de la 5e session. Il est ressorti qu’en dehors de la permanence des échanges sur les questions concernant la zone entre les acteurs concernés et la tenue de la session conjointe de sensibilisation des populations sur les initiatives locales de sécurité, toutes les autres recommandations n’ont pas été exécutées. Il a été décidé de prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre en œuvre lesdites recommandations.

Gestion  sécuritaire

Concernant les questions sécuritaires, les forces de défense et de sécurité des deux pays présents à la session ont, de commun accord, reconnu que la situation est relativement calme dans la zone neutre.  Elles ont dit avoir même entrepris des actions impliquant les populations pour la sécurisation de ladite zone. La plénière a salué leur bonne collaboration et les a exhortés à poursuivre dans la même dynamique pour le bien-être des populations.

Cependant, la session a noté l’arrêt des patrouilles conjointes en raison du contexte sécuritaire actuellement délétère qui pèse sur la région de l’Est et a invité les forces de défense et de sécurité des deux pays à reconduire lestes patrouilles.

Renforcement  de la cohabitation pacifique

S’agissant de la planification des activités conjointes, les deux chefs de délégations ont invité les participants à tenir compte, dans leurs travaux, de l’esprit qui anime le comité mixte à savoir la gestion concertée de la zone. Sur cette base les acteurs conviés à cette session ont souhaité l’élaboration et la signature d’un accord-cadre de coopération transfrontalière entre la République du Bénin et le Burkina-Faso, la planification et l’exécution par l’ensemble des acteurs de la sécurité, des activités conjointes de sécurisation de la zone neutre (réunions, patrouilles mixtes et conjointes, sensibilisations…), l’organisation des patrouilles mixtes et conjointes entre les services des  douanes pour lutter contre la contrebande et autres trafics illicites et la planification et la réalisation des activités culturelles et sportives pour renforcer la cohabitation pacifique.

La plénière a aussi abordé d’autres points non moins importants au niveau des divers.  Pour le point relatif aux travaux d’entretien de la route nationale n°18 Fada-Pama-Tindangou frontière Bénin, la plénière a décidé que la partie béninoise saisisse le Burkina-Faso aux fins de se concerter sur le tronçon de la route traversant la zone neutre. Evoquant la préoccupation relative au recensement général de la population actuellement en cours au Burkina-Faso, la partie Burkinabè a rassuré la plénière du respect des engagements pris par les deux pays pour garantir la neutralité de cette zone. Le point des divers s’est aussi penché sur la démolition d’une plaque orage implantée dans la zone. La partie Burkinabè a été invitée à saisir l’opérateur concerné aux fins de sa démolition effective.

Les  recommandations

A l’issue de la réunion, plusieurs recommandations ont été formulées. A l’endroit du COMGEC-K, la plénière a conseillé la mise en place d’un comité conjoint d’organisation chargé de préparer les documents à soumettre préalablement aux participants afin de faciliter le bon déroulement des travaux des sessions futures, la permanence des échanges sur toutes les questions concernant la zone, la tenue régulière de deux sessions par an, la conduite diligente  et conjointe du plaidoyer auprès des ministres en charge des frontières de chaque pays, l’élargissement des sessions de COMGEC-K à d’autres acteurs dont les activités impactent la zone (douanes, eaux et forêts, l’infrastructures, ressources animales …) et faire participer des personnes ressources en fonction des thématiques inscrits à l’ordre du jour.

A l’endroit des deux Etats, le comité a recommandé une diligence de la procédure de saisine de la Cour international de justice pour le règlement définitif du contentieux juridique frontalier, la construction d’un poste mixte de sécurité, la mise en place d’un fonds commun et sa dotation conséquente et la tenue annuelle de la rencontre ministérielle.

Au terme des travaux, les deux délégations se sont félicitées des résultats atteints grâce à l’ambiance de travail empreinte de courtoisie, de cordialité et de compréhension mutuelle.



ABP/IM/MS
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions