Cinq dossiers de cas d’accidents étudiés à Pobè

Transport / Cinq dossiers de cas d’accidents étudiés à Pobè

19-12-2018 à 17:12:53

Pobè, 19 Déc. (ABP) – En session d’audition publique de certaines personnes impliqués dans des cas d’accident suivi d’une séance de sensibilisation sur la gare routière de Pobè, une délégation de la commission technique, spéciale de retrait des permis de conduire, conduite par Koovi Yètè, chef service prévention routière du centre national de sécurité routière (CNSR), a étudié et statué mardi sur cinq dossiers de cas d’accident dont la plupart est causé par l’excès de vitesse, la conduite en état d’ivresse et le non-respect du code de la route.

Selon le chef service prévention routière au centre national de sécurité routière, Koovi Yètin, la commission technique spéciale de retrait des permis de conduire, qui est une commission interministériel, est mis sur pied pour étudier les procès-verbaux d’accident de circulation afin de ressortir les véritables causes qui sont à l’origine des différents cas accidents et d’éduquer les populations en général et en particulier, les personnes impliquées dans les accidents.

La session publique en cours sur la gare routière de Pobè, précise-t-il, est une activité trimestrielle de la commission, qui permet aux populations de comprendre comment surviennent les accidents de la route.

« Pour cette session, cinq personnes impliquées dans des accidents de la route ont été auditionnées en public. Les procès-verbaux des accidents ont été lus. Ce qui a permis aux participants de comprendre les circonstances dans lesquelles ces accidents de la circulation sont survenus », a expliqué Koovi.

Les causes réelles des accidents impliquant les personnes auditionnées et qui ont porté sur des accidents corporels graves et des accidents mortels selon lui, sont notamment l’excès de vitesse, la conduite en état d’ivresse, le non-respect du code de la route, l’imprudence et aussi le non-respect des feux tricolores.

« C’est l’inconduite de certains conducteurs qui n’ont pas cru devoir respecter les prescriptions routières surtout les feux tricolores qui a entraîné ces situations », a fait remarquer le chef service prévention routière au centre national de sécurité routière avant d’exhorter les uns et les autres au respect strict du code de la route.

Après étude et analyse des dossiers, la commission a fait sa délibération. Un conducteur a écopé de six mois de suspension de son permis de conduire, deux autres de trois mois, un mois de suspension pour le quatrième et le cinquième, ordonné à retirer sur le champ son permis de conduire.

Prévue pour durer trois jours cette session prend fin ce jeudi.



ABP/ ID/CG

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

6,9 milliards F Cfa pour des infrastructures dans 75 communes du Bénin

21-08-2019
Cotonou, 21 Août 2019 (ABP)-Le projet de construction des infrastructures dans des communes du Bénin, la gouvernance, l’éducation, le commerce sont entre autres les sujets qui ont fait la une des quotidiens parvenus à...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions