Signalisation de panne de véhicule à l’aide des dispositifs de fortune : Une pratique à risque sur nos axes routiers

Transport / Signalisation de panne de véhicule à l’aide des dispositifs de fortune : Une pratique à risque sur nos axes routiers

26-05-2020 à 18:05:32

Parakou, 26 Mai (ABP) - L’érection des objets non recommandés par le code de la route tels que les pierres, les pneus, les bidons, les touffes d’herbes, en guise de signalisation de panne de véhicule en stationnement sur la voie, est souvent la source de très graves accidents parfois mortels sur nos routes.

Cette mauvaise pratique rentre dans les habitudes, et remplace malencontreusement l’utilisation du triangle de pré signalisation recommandé.

Le constat désolant est que le triangle de signalisation qui est pourtant l’un des équipements devant être compris dans une voiture lors de tout déplacement est progressivement  délaissé par des conducteurs, qui préfèrent pour la plus part, faire recours aux objets de fortune ramassés ça et là, a-t-on remarqué.

Le recours à ces "obstacles à la circulation" est une mauvaise pratique, a fustigé le Chef annexe du Centre national de sécurité routière (CNSR) Zone-Nord. Hilaire Affoukou,

« On ne doit pas utiliser des objets de fortune pour indiquer devant ou derrière, la panne d’un véhicule », déconseille l’agent du CNSR.

Les dangers  de l’érection des dispositifs inappropriés sur la route…

« La route est universelle et tout le monde passe sur elle », a rappelé le chef-annexe CNSR qui déplore le fait que le Bénin est passé champion dans une telle pratique déshonorante, à la limite périlleuse pour les usagers de la route. En plus des nationaux, ce sont souvent les expatriés en pleine circulation qui font les frais de la pose de ces dispositifs encombrants sur nos voies. N’étant pas habitués à ces genres d’objets de pré signalisation de panne, ce qui est normal, soutient M. Affoukou, des étrangers en circulation se retrouvent sous le véhicule en stationnement, causant ainsi de graves accidents parfois mortels.

De la même manière, l’auteur de ces actes répréhensibles, souligne le chef annexe CNSR, est exposé au risque d’être percuté par des usagers qui ne comprennent pas ce type de pré signalisation de panne de véhicule, à travers l’érection d’objets de fortune.

Aussi, souligne l’agent, l’abandon des matières végétales, des morceaux de briques et des bidons sur nos routes après réparation du véhicule en panne, constitue un problème environnemental. Nos axes routiers sont salis, souillés et soumis à une dégradation précoce.

Au regard de ces multiples désagréments dus à l'action de l'homme sur nos routes, un examen de conscience s’impose en vue d’une gestion rationnelle de ces infrastructures, suggéré l’agent du Centre national de sécurité routière. Il invite tous les usagers de la route à une prise de conscience afin d’éviter les accidents causés souvent par nos mauvaises habitudes. Aussi, a-t-il martelé que l’organe de pré signalisation de la panne sur la route reste et demeure le triangle réflectorisant.

« Il faut poser ce triangle à l’avant et à l’arrière à au moins 25 mètres du véhicule en panne, pour que l’usager qui vient puisse l’apercevoir de loin, afin de prendre ses dispositions pour contourner le véhicule en stationnement », conseille l’agent qui inviter les usagers à surtout dégager nos routes des objets utilisés en situation de panne ou de stationnement.

Les auteurs de ces actes d’incivisme, qui créé des accidents sur nos routes seront désormais interpellés par la police et poursuivis pour non-respect du code de la route, prévient le représentant du CNSR Zone-Nord.



ABP/BYS/IA
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions