Des actions de l’UIT pour l’effectivité de la Cybersanté passées à la loupe

Technologie / Des actions de l’UIT pour l’effectivité de la Cybersanté passées à la loupe

20-06-2018 à 18:06:04

Cotonou, 20 Juin (ABP)- Le représentant de zone de l'Union internationale des télécommunications pour l’Afrique de l’ouest, Ali Drissa Badiel, a déclaré  au cours d’une interview  accordée à l’Agence Bénin Presse, qu’il est temps que les Tic viennent en appui au système sanitaire déjà en place pour permettre aux médecins spécialistes africains de prendre en charge efficacement les soins des patients, même ceux qui sont dans les zones reculées.

Pour y arriver, explique-t-il, depuis 2012, l'Union internationale des télécommunications  et l’Organisation mondiale de la santé ont travaillé en partenariat à mettre en place "une boîte à outil" pour permettre au pays de développer leur stratégie nationale de cybersanté, parce qu’il a moins de médecins par rapport au besoin.

Au Sénégal, indique M. Ali Drissa Badiel, il est mis en œuvre en 2013 par l’UIT et l’Oms grâce  au cybersanté, un projet "BE HE@LTHY BE MOBILE" dénommé "m-DIABETE", qui a permis l’utilisation de technologie mobile pour envoyer des messages d’information, de formation  et de sensibilisation aux populations, pour se prémunir contre le diabète, et donner les leçons de bonnes pratiques à ceux qui sont déjà diabétiques. 

« Mis a part ce projet, précise-t-il,  il y a un autre projet mis en œuvre par l’UIT et l’Oms sur le cancer du col de l’utérus qui est en cours en Zambie toujours dans le cadre de la cybersanté. Ce projet a enregistré dans sa base de données plus de 250 milles femmes inscrites. Il a permis à la Zambie de juguler un temps soit peu la prévalence du col de l’Utérus et a permis également aux femmes de faire leurs dépistages plus précoce pour éviter cette maladie », a fait comprendre le représentant de zone de l'Union internationale des télécommunications pour l’Afrique de l’ouest, Ali Drissa Badiel.

Il a informé qu’au Bénin, l’UIT et l’Oms ont aidé le ministère de la santé et le ministère de l’économie numérique à élaborer la stratégie nationale de cybersanté. Cette stratégie a été élaborée en novembre 2017, mis à part cela, les deux institutions ont lancé une initiative conjointe de cybersanté pour les africains.

Il est reconnu, dit-il, des 47 pays couverts par le bureau Oms appelés communément "OMS AFO", 26 pays ont déjà leur stratégie nationale de cybersanté.

« La nouvelle initiative qui a été mise en place définit un certain nombre de piliers », a souligné Ali Drissa Badiel avant de citer les cinq piliers fondamentaux de cette initiative à savoir, la stratégie nationale de cybersanté ; la formation des professionnels  pour la maîtrise des TIC appliquée à la cybersanté ; la mise en place de plateformes de cybersanté modulaires pour avoir des solutions; la mise à disposition des professionnels de la santé des terminaux innovants pour leur permettre d’exercer leurs professions partout où ils se trouvent ;  faire un plan d’affaire basé sur des partenariats financiers.

 Il a fini par rappeler que des grandes décisions ont été prises par l’UIT, lors du  "sommet connecté l’Afrique" à Kigali, ce qui a permis au pays d’Afrique de se doter des "back-bornes" pour renfoncer leur connexion internet, mis à part cela il est mis en branle des solutions Wireless  c'est-à-dire les connexions sans fil qui permettent d’aller plus vite.

« On doit faire en sorte que la 4G soit aussi une réalité dans les pays où ça traine », a-t-il indiqué avant d’annoncer que  bientôt l’UIt  envisage la normalisation et l’effectivité de la 5G dans dix huit (18) mois. 


ABP/AE/DKJ

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Talon donne des instructions pour l’ouverture immédiate des cantines scolaires

16-09-2019
Cotonou,  16 Sept. (ABP) – La rentrée scolaire 2019-2020, la sécurité au sein de la Cedeao, la politique, l’économie et plusieurs autres sujets au plan national et international ont été abordés...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions