Père Jacques Amoussou à l’honneur pour ses cinquante ans de vie de prêtre de Jésus Christ

Religion / Père Jacques Amoussou à l’honneur pour ses cinquante ans de vie de prêtre de Jésus Christ

09-01-2019 à 17:01:31

Azovè (Aplahoué), 09 Janv. 2019 (ABP) – Né en 1932 et ordonné prêtre de l’Eglise Catholique Romaine le 29 décembre 1968 à Azovè, commune d’Aplahoué par feu monseigneur Christophe Adimou, le père Jacques Amoussou avec le soutien de la paroisse Immaculée Conception d’Azovè, célèbrera le samedi 12 janvier prochain, à la faveur d’une messe d’action de grâce, ses noces d’or au service de Dieu.

Agé de 86 ans aujourd’hui, l’abbé Jacques Amoussou s’est fait formé d’abord au petit séminaire d’Adjatokpa puis au grand séminaire Saint Gall de Ouidah avant d’être ordonné prêtre à Azovè en 1968 à 36 ans.

Très suivi par son évêque, le jeune prêtre a été envoyé à Rome où il a encore étudié pendant 4 ans pour obtenir le doctorat en théologie et en mariologie.

De retour au pays, il fut nommé professeur à Saint Gall où il a partagé pendant quatre ans, avec ses jeunes frères séminaristes, ses connaissances intellectuelles.

Poursuivant sa mission de pasteur du Christ, il a été ensuite nommé curé de plusieurs paroisses du diocèse de Lokossa, des étapes au cours desquelles avec la grâce de Dieu il a œuvré pour convertir des cœurs qui étaient encore dans les ténèbres.

Pour avoir servir le Christ pendant cinquante ans déjà malgré les moments d’épreuves, l’abbé Jacques Amoussou se réjouit d’avoir honoré son engagement qu’est d’être au service de Dieu toute sa vie sur terre.

Très attaché à la méditation de la parole de Dieu et à la récitation du chapelet, le nonagénaire, sourire aux lèvres, avoue que la vie d’un prêtre est une vie heureuse, une vie qui accomplit et fait grandir l’homme parce que précise-t-il, « il n’y a rien de tel que de donner sa vie pour les autres, d’aimer les autres et d’apporter la joie aux autres ».

Toujours pour lui, la présence d’un prêtre dans un village pour célébrer l’Eucharistie est un moment de joie pour les villageois chrétiens. « Le sourire de ces personnes doit réconforter le père célébrant qui est utile à quelque chose » a-t-il indiqué.

Selon l’abbé Amoussou, même si ces personnes ne sont pas converties complètement elles sentent une certaine présence qui leur donne le goût de servir Dieu. « C’est pourquoi je suis content que le Seigneur m’ait choisi pour le servir comme prêtre puisque je l’ai désiré, je l’ai voulu et il me l’a accordé » fait-il savoir avant d’ajouter « j’ai été comblé pour ma vie de prêtre pendant 50 ans et si je devrais recommencer la vie je serai encore prêtre parce que j’ai trouvé ma joie et mon accomplissement dans ce sacerdoce ».

Si le Christ a subi des humiliations dans sa quête de sauver l’humanité il n’en demeure pas moins pour la chaire humaine. Ainsi, à en croire Jacques Amoussou, sa mission d’évangélisation n’a pas été entièrement rose à l’époque où il fallait annoncer Jésus à des païens qui ne connaissent rien de Dieu ni de l’Eglise Catholique Romaine. « Nous avons été confronté à la sorcellerie, au ‘’fa’’ et à l’opposition farouche des villageois à l’annonce de la parole de Dieu ».

Pour eux, explique-t-il, « rien ne peut les protéger contre les attaques du démon en dehors de la sorcellerie ». Mais Dieu étant mystère confirme le père, « il a pu convertir les cœurs et ils ont finalement compris que l’on peut très bien vivre sans le ‘’fa’’ et la sorcellerie ».

Confiant en Christ, l’abbé Jacques Amoussou exhorte ses jeunes frères et sœurs aspirant à la vie religieuse ou non à croire en Jésus et à lui être ouvert afin de vivre le bonheur que leurs cœurs désirs.

Pour lui il ne sert à rien de courir après l’argent car à la longue il ne comble pas l’homme bien qu’il soit utile dans cette vie.



ABP/CBA/TIE

Changements climatiques : Plaidoyer pour un véritable engagement

22-03-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 21 mars 2019 (ABP)- Depuis le début du XXème, les scientifiques ont observé...
Revue de presse

La politique et la gouvernance fortement abordés par les parutions de ce jour

19-04-2019
Cotonou, 19 Avril 2019 (ABP)-La politique et la gouvernance sont entre autres les principaux sujets qui ont suscité divers commentaires dans les colonnes des quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce vendredi.La situation...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions