Des conseillers communaux dénoncent la gestion du maire Luc Atrokpo

Gouvernance / Des conseillers communaux dénoncent la gestion du maire Luc Atrokpo

02-12-2019 à 14:12:21


Bohicon, 02 Déc. (ABP) – Un groupe de trois élus communaux du conseil communal de Bohicon a dénoncé vendredi à Bohicon, le mode de gestion du maire Luc Atrokpo, suite à la tenue de la 4ème session ordinaire de l’année, du conseil communal et a réclamé une meilleure gouvernance locale.

Dans ses récriminations, l’orateur principal du trio de conseillers dénonciateurs, Sylvestre Adognibo, a fait le point de la session budgétaire de l’année 2020, et le bilan annuel de leur participation au conseil communal au cours de l’année 2019.

Pour l’élu communal, le rapport d’activités du quatrième trimestre du maire Luc Atrokpo, et le projet du budget primitif 2020 votés, contiennent des irrégularités, raison de la préoccupation des trois conseillers, Norbert Guédézounmè, Delphin Fonhan et Sylvestre Adognibo.

Sylvestre Adognibo et ses pairs ont dénoncé le rapport d’activités 2019, dont le contenu, selon lui, trahit les activités exécutées sur le terrain. Un rapport voté par le conseil communal, malgré les observations faites par ceux que M. Adognibo appelle les « conseillers éclairés » de la commune de Bohicon.

« A part les projets du gouvernement, les projets financés par le PAURAD (Projet d’aménagement urbain et d’appui à la décentralisation), et autres projets portés par les partenaires au développement, aucune autre réalisation attenant au budget 2019 de trois milliards n’est visible sur la commune », soutient M. Adognibo. Ces conseillers mettent à défi, au cours de cette conférence de presse, quiconque pourrait identifier la moindre réalisation financée par le budget communal de Bohicon.

Les conseillers Norbert Guédézounmè, Delphin Fonhan et Sylvestre Adognibo ont également entretenu sur le point de la mobilisation des recettes faites en fin novembre 2019, qui s’élève à 67 millions 220 mille 575 F CFA, sur un budget de fonctionnement de 1 milliard 200 mille. Ces conseillers dénoncent une certaine organisation de la fuite de capitaux, malgré l’instauration d’un guichet unique pour la ville de Bohicon.

Le camp Adognibo, dit n’avoir pas voté pour le projet de budget primitif 2020 à cette session, pour le fait que les observations faites par son camp depuis plusieurs années, ne sont toujours pas prises en compte par l’exécutif communal. Sylvestre Adognibo dit assumer l’entière responsabilité que les réserves administratives sont bradées à Bohicon. L’élu communal tire la sonnette d’alarme sur une certaine réforme « hasardeuse » des matériels de la mairie en cours. « Comme ils sont en fin de mandat, ils veulent vendre les matériels de la mairie avant de partir pour créer exprès des difficultés à l’équipe qui va éventuellement s’installer », a dénoncé M. Adognibo. Le matériel qui n’est pas amorti n’est pas vendable, et depuis 2015, a-t-il poursuivi sur preuves d’actes administratifs, la marge de l’amortissement aux comptes administratifs successifs est de zéro pour cent.

Les conseillers Norbert Guédézounmè, Delphin Fonhan et Sylvestre Adognibo, se disent prêts à saisir les instances compétentes, étant donné que l’exécutif a enclenché la reforme au niveau de certains matériels de la mairie, par un vote du conseil communal.

Ces conseillers exigent entre autres, la gestion axée sur les résultats qui requièrent un certain nombre de documents de planification. Il a cité en exemple le PAD 2020, dont les colonnes ne sont pas renseignées et conçu sans outil d’évaluation et de suivi pour son opérationnalisation, et une gestion axée sur les résultats.

Des faits qui entachent la gouvernance locale à la mairie de Bohicon, que les conseillers Norbert Guédézounmè, Delphin Fonhan et Sylvestre Adognibo, se disent décidés à porter à la connaissance des populations et enclencher des procédures de saisine des instances qualifiées.




ABP/IA/MS
Revue de presse

Revue annuelle des Réformes et Politiques de l’Uemoa, le Bénin enregistre un taux de mise en œuvre de 77,28%

11-12-2019
Cotonou, 11 Déc 2019. (ABP) – Plusieurs sujets d’actualités au plan national et international ont l’objet de traitements par les journaux parvenus à la rédaction centrale de l’ABP ce jour.C’est...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions