La décision de mettre fin au précédent Cos-lépi est une décision un peu de trop, selon  la minorité parlementaire

Gouvernance / La décision de mettre fin au précédent Cos-lépi est une décision un peu de trop, selon la minorité parlementaire

29-06-2018 à 13:06:16

Porto-Novo, 29 Juin (ABP) – Les députés membres de la minorité parlementaire ont donné  jeudi une conférence de presse en marge de la séance plénière pour  faire entendre leur son de cloche au sujets de quelques questions d’actualités notamment la  décision de la cour constitutionnelle du 21 juin 2018  relative  à la désignation des membres de Cos-lépi.

« Il y a eu une décision qui imposait à l’assemblée de désigner les membres de Cos-lépi pour le 21 décembre 2017 mais qui n’a pas été respecté. Il  est vrai que le code électoral en préparation en ce moment a  apporté des innovations. Ces raisons nous donne la preuve que la décision de mettre fin au précédent Cos-Lepi que c’est une décision un peu de trop » a indiqué le député Léon Basile Ahossi porte-parole de conférencier.

Il est donc important à l’en croire  que le peuple retienne  que cette décision annonce la mise en cause programmée et progressive des décisions majeures prises par la précédente cour constitutionnelle.

Les revirements jurisprudentiels, ont expliqué les députés de la minorité parlementaire, même s’ils sont à répertorier au bout des doigts sont une forme d’appréciation juridique qui existe.

 Ils craignent cependant que le recours inutile à son usage peut d’une part fragiliser les  institutions  de la république et d’autre part affaiblir la foi des concitoyens en ces institutions.

Cette rencontre avec la presse parlementaire a aussi été l’occasion pour eux l’occasion de dénoncer le silence du Président de l’assemblée nationale dans le dossier Atao.

« La célérité par rapport à la désignation  des représentants  de l’assemblée nationale  au Cos ne permet pas à elle seule d’accabler le président de l’assemblée d’éloge.  Son silence par rapport au dossier de notre collègue  Atao Hinnouho, ne nous permet, de l’affubler de tant de qualificatif au superlatif », ont fait savoir  le bloc minoritaire à cet effet. Ils saluent  malgré tout la «petite ouverture » qui s’observe autour de la question du code électoral et  souhaitent  que ce couloir  d’échange entre le Bmp et la minorité  se poursuive et soit maintenu.


ABP/MS/AE
Revue de presse

Le gouvernement renforce les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus dans le cordon sanitaire

07-04-2020
Cotonou, 07 Avril (ABP) La lutte contre la propagation du Covid-19, les réalisations du gouvernement de la rupture quatre ans après, la crise politique au sein des forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) et la condamnation...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions