La sécurité routière et la prise en charge des enfants face à la justice au cœur des échanges

Gouvernance / La sécurité routière et la prise en charge des enfants face à la justice au cœur des échanges

15-05-2019 à 20:05:48

Parakou, 15 Mai. 2019 (ABP) - Les membres de la conférence administrative départementale (CAD) ont tenu, ce mercredi, à la préfecture de Parakou, leur séance mensuelle, où deux principales communications ont fait objet d’échanges, en présence du préfet du département du Borgou, Djibril Mama Cissé .

La première communication, relative aux engagements des membres de la CAD du Borgou face à la semaine internationale de la sécurité routière, dont la 5ème édition a pour thème "save lifes/ speak-up".

Selon Hilaire Afoukou, représentant le chef agence du centre national de sécurité routière du septentrion, la semaine internationale de la sécurité routière est une action des Nations-Unies qui s’organise depuis 05 années.

Elle a pour objectif, poursuit-il, d’amener les usagers de la route à respecter le code, ainsi que les décideurs à divers niveaux à prendre l’engagement de travailler avec le centre national de sécurité routière en vue de sauver des vies.

En le faisant, ces décideurs deviennent des leaders, complète-t-il, avant de préciser, la nécessité d’associer les membres de la Cad-Borgou face aux enjeux de la sécurité routière lors de ladite semaine.

Au cours de sa présentation, le représentant du chef agence du centre national de sécurité routière du septentrion, a déploré la mauvaise situation des marchés et des écoles construites au bord des voies dans le département du borgou avec tous les dangers des usagers. A cet effet, il préconise que les usagers vulnérables soient pris en compte dans les constructions à venir, surtout les infrastructures routières.

La seconde communication a été présentée par Dimitri Viou, directeur départemental du centre de sauvegarde, de l’enfance et de l’adolescence du Borgou. Il était question pour lui, de préciser les rôles et les fonctions de sa structure dans le processus de la prise en charge des enfants face à la justice.

Selon ses propos, la justice pour mineurs concerne beaucoup plus les enfants qui commettent des infractions, qu’ils soient auteurs, victimes ou témoins. Ces enfants bénéficient d’une justice spéciale, clarifie-t-il, avant de préciser que, c’est grâce au travail en synergie, des parents jusqu’aux responsables de centre de sauvegarde, de l’enfance et de l’adolescence, en passant par la justice, les Ongs, les agents de sécurité publique, le procureur, le juge des mineurs, et les confessions religieuses.

Des réponses aux questions, des contributions et des suggestions ont enrichi ces deux communications.

Soulignons qu’avant les diverses préoccupations, certains directeurs départementaux ont fait le point des activités inscrites à leur plan de travail annuel (PTA), dans le but d’exposer ou non d’éventuelles difficultés dans la mise en oeuvre desdites activités.



ABP/RAD/CG

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Patrice Talon rencontre ce jour la classe politique pour une sortie de crise

15-07-2019
Cotonou, 15 Juil. 2019 (ABP)-La reprise du dialogue politique, l’économie, la sécurité et autres sujets d’actualité ont fait la Une des journaux parus ce lundi.« Dialogue politique pour la paix et l’unité...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions