Le préfet Lydie Déré Chabi Nah lance la campagne ZéGroMiS à Kouandé

Gouvernance / Le préfet Lydie Déré Chabi Nah lance la campagne ZéGroMiS à Kouandé

06-12-2017 à 19:12:13

Kouandé, 06 Déc. (ABP)-Le préfet de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah en compagnie des partenaires techniques et financiers intervenant pour la promotion des droits fondamentaux de la fille, des autorités politico-administratives dont le maire Moussa Abassi, des acteurs du système éducatif et des cadres à divers niveaux, a lancé ce mercredi à Kouandé, la campagne Atacora zéro grossesse en milieu scolaire (ZéGroMiS) pour mille opportunités à l’horizon 2020.

Couplée avec la célébration en différée de la journée internationale de la fille dont le thème est: « Autonomisation des filles : avant, pendant et après une crise », la cérémonie de lancement de cette campagne a pris corps par une caravane qui a fait le tour de la ville de Kouandé. 

Parti du collège d’enseignement général 1 de la localité, les caravaniers majoritairement élèves filles scandant le slogan « Atacora ZéGroMiS, mille opportunités à l’horizon 2020 », ont sillonné les grands axes de cette cité avant d’échouer sur l’esplanade de la maison des jeunes de Kouandé.

S’appuyant sur des statistiques très alarmantes qui, en matière de grossesses en milieu scolaire dans l’Atacora, placent tristement sa commune en tête, le maire de Kouandé Moussa Abassi a évoqué l’urgence d’agir pour éradiquer une fois de bon le phénomène. « L’enjeu est de taille car chaque année, le taux des filles dans nos lycées et collèges baisse de façon drastique », a souligné le maire avant d’inviter sa population et surtout les acteurs du système éducatif de sa commune à être les ambassadeurs de ce combat.

En plus de saluer l’engagement du préfet de l’Atacora à leurs côtés pour le combat contre les freins au développement des filles, la directrice par intérim de l’unité nord de Plan International Bénin, Elsie   Sègla est revenue sur l’ambition mondiale de l’organisation d’accompagner d’ici 2022, cent millions de filles dans le monde dont un million 200 mille au Bénin à apprendre, diriger, décider et s’épanouir.

Le Fond des Nations Unies pour la population s’est engagé à soutenir cette campagne, a martelé le représentant du représentant résident de l’organisation, Armand Philippe Tobossi parce qu’il œuvre au quotidien à « réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement se fait sans danger et le potentiel de chaque jeune est accompli ». 

« Cette campagne donnera une impulsion nouvelle aux actions déjà menées sur le terrain par les différents acteurs pour que cette situation de quasi épidémie de grossesses en milieu scolaire cesse », a-t-il rassuré.

Pour le préfet de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah, le lancement de cette campagne marque le point de départ d’un effort porté à l’échelle départementale et nationale pour mettre chaque acteur devant ses responsabilités. En disant toute sa gratitude aux partenaires techniques et financiers notamment, la Fondation Claudine Talon, Plan International et UNFPA qui ont cru en son initiative, l’autorité départementale a appelé les élus locaux, les ONGs, les populations et tous les acteurs de l’éducation du Bénin et des neuf communes de son département à une prise de conscience collective pour éradiquer ce phénomène qui hypothèque l’avenir de la fille d’aujourd’hui, femme de demain.

Pour cette campagne, il sera question de faire le tour des collèges dans les chefs-lieux des communes de l’Atacora pour sensibiliser les apprenants.

Il faut noter que pour promouvoir l’excellence chez les filles dans le département, les trois premières au CEP et au BEPC et la première au BAC dans la commune de Kouandé ont été primées.


ABP/IM/DKJ

Gangondoui: la vedette d’Azovè fait grise mine

22-11-2017

Par: Cathérine AGBANOU
La galette d’arachide appelée ‘’Gangondoui’’  en milieu adja...
Revue de presse

Les fruits de la visite de Michaëlle Jean et la révocation du capitaine Patrice Trékpo en bonne place dans les quotidiens

15-12-2017
Cotonou, 15 Déc. (ABP)- La visite de la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean et la révocation du capitaine Patrice Trékpo retiennent l’attention dans les quotidiens parvenus à...
Agro-business
Opinion

Mon plaidoyer pour le retour aux valeurs morales

20-11-2017

Par: Marcel HOUNNOU
Certains comportements en cours dans notre société m'ont inspiré à publier ce message sous la forme d'un coup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions