Les acteurs d’hygiène et d’assainissement déterminés à garantir de l’eau de bonne qualité à la population

Assainissement / Les acteurs d’hygiène et d’assainissement déterminés à garantir de l’eau de bonne qualité à la population

02-05-2019 à 18:05:31

Cotonou, 2 Mai. 2019 (ABP)-Dans le cadre de la commémoration de la journée de l’hygiène et de l’Assainissement (JNHA) édition 2019, les acteurs d’hygiène et d’assainissement, à travers une initiative dénommée ‘’Café-Média’’, ont organisé ce jeudi, à Cotonou une séance d’échanges avec les professionnels des médias sur le thème «production et mise en consommation des eaux conditionnées au Bénin : Les enjeux d’hygiène et les défis de la santé des populations ».

Selon le directeur national de la santé publique au niveau du ministère de la santé, Pius Cossi Gounadon, ce cadre d’échanges, est le bienvenu pour permettre aux acteurs de débattre des conditions de production et des actions de régulation nécessaire pour garantir à la population une eau de qualité.

S’agissant de l’assurance par rapport à la qualité de l’eau, il a fait savoir qu’au niveau du ministère de la santé, il existe un projet sur financement de la Banque mondiale pour la construction d’un laboratoire en vue de contrôler la qualité de l’eau et des boissons mises à la disposition des populations par les usines.

Le directeur national de la santé publique au niveau du ministère de la santé a, par ailleurs, exhorté les acteurs d’hygiène et d’assainissement et les professionnels des médias à des échanges fructueux pour que des efforts dans ce secteur soient connus des populations.

Quant au responsable de laboratoire de contrôle de la qualité des eaux et aliments à la direction nationale de la santé publique, Elias Pognon, près de 40% des eaux produites en « sachets » sont de mauvaises qualités. Pour réorganiser ce secteur, des textes de lois et des décrets de mise en application ont été pris, mais, ces décrets, dit-il, sont restés jusqu’à la date d’aujourd’hui non signés pour permettre le suivi des usines de production de l’eau, a rappelé Elias Pognon.

Il a souligné que l’autre difficulté à laquelle ils sont confrontés, est que le laboratoire et ses démembrements ne sont plus pourvus en réactifs depuis 2014 afin de bien suivre la qualité des eaux conditionnées.

Pour y parvenir, il a fait savoir que, plusieurs perspectives sont en cours d’être mise en œuvre. Entre autres, élaborer et mettre en œuvre le plan d’autofinancement du laboratoire et ses unités déconcentrées, poursuivre le processus de construction du nouveau laboratoire afin de se mettre en condition de répondre aux réformes dans le secteur de gestion des ouvrages d’eau, et réorganiser le secteur en le dotant d’outils d’auto contrôle de la sécurité sanitaire de l’eau de consommation.

Pour finir, les organisateurs ont invité les professionnels des médias à les aider pour que les autorités puissent entendre leur cri de cœur en vue de signer les décrets pour une bonne gestion de ce secteur.


ABP/AM/CG

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

6,9 milliards F Cfa pour des infrastructures dans 75 communes du Bénin

21-08-2019
Cotonou, 21 Août 2019 (ABP)-Le projet de construction des infrastructures dans des communes du Bénin, la gouvernance, l’éducation, le commerce sont entre autres les sujets qui ont fait la une des quotidiens parvenus à...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions