Le mot d’ordre des différents syndicats du secteur éducatif largement suivi dans la Donga

Education / Le mot d’ordre des différents syndicats du secteur éducatif largement suivi dans la Donga

16-01-2018 à 15:01:05

Djougou, 16 Janv. (ABP)- Les enseignants des deux ordres (primaire et secondaire) du département de la Donga observent depuis ce mardi, un mouvement de débrayage de 72 heures, entamé depuis ce mardi paralysant toutes les activités pédagogiques dans les établissements publics de ce département et ce, jusqu’à satisfaction totale de leurs revendications, a constaté l’ABP sur place.

Dans la plupart des établissements publics, toutes les activités pédagogiques sont au ralenti. En dehors du personnel administratif présent dans certains établissements, dans la quasi-totalité des écoles sont désertes.

Aux CEG 1, 2 et 3 en passant par l’école urbaine centre de la ville de Djougou, les salles de classes sont hermétiquement fermées. Dans les autres communes du département, apprend-t-on, le constat demeure le même.

A l’image de certains de leurs collègues des autres départements du Bénin, les enseignants des deux ordres de la Donga ont entamé une grève d’avertissement de 72 heures avec en toile de fonds de leurs revendications, l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Selon Vincent Gbégnon, porte-parole de l’intersyndical des enseignants de la Donga, ‘’les enseignants ont cessé de travailler et décidé d’aller collectivement en grève’’  parce qu’à l’en croire, ils ont constaté que ‘’le régime de Patrice Talon ne fait rien pour améliorer leurs conditions de vie et de travail’’.


ABP/BYS/DKJ
Revue de presse

Le gouvernement autorise le retour progressif à la vie normale au Bénin

28-05-2020
Cotonou, 28 Mai (ABP) - L’allègement des mesures de riposte contre le Covid-19 permettant le retour progressif à la vie normale au Bénin, l’installation des conseils communaux et l’élection des maires, l’effectif...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions