Timide reprise des activités pédagogiques dans les écoles du Couffo

Education / Timide reprise des activités pédagogiques dans les écoles du Couffo

20-03-2018 à 15:03:37

Aplahoué, 20 Mars. (ABP)– Au lendemain de la levée de motion de grève déclenchée le 23 janvier dernier par l’intersyndicale de la maternelle et du primaire (IMP), la majorité des enseignants et apprenants n’ont pas répondu au rendez-vous de ce 20 mars dans les écoles maternelles et primaires des communes de Djakotomey et d’Aplahoué.

Malgré la suspension de la motion de grève de l’IMP, beaucoup d’enseignants et d’écoliers n’ont pas repris le chemin de l’école. Une descente effectuée ce matin dans certaines écoles maternelles et primaires des communes de Djaktomey et d’Aplahoué a permis de constater que les instituteurs et institutrices  n’ont pas totalement suivi l'appel à la reprise lancé par l’IMP.

A en croire quelques enseignants rencontrés dans ces deux communes, l’appel de l’IMP à une reprise normale des cours est un non événement pour eux. Pour ces derniers, les mouvements de grève continuent avec les centrales syndicales et le front jusqu’à satisfaction totale de leurs revendications et la rétrocession des fonds illégalement défalqués sur leurs salaires pour fait de grève.

Par contre à l’école centre d’Azovè, trois classes de CM2 et une classe de CP sont ouvertes et les enseignants dispensent normalement les cours aux apprenants.

Selon Pierre Satchi, directeur du groupe A du complexe, sa présence au poste est liée à son rôle d’administrateur puisque, explique-t-il, « le directeur est administrateur et il est là pour les courriers éventuels ». Toutefois, affirme-t-il, « nous sommes tous syndiqués et nous ne pouvons pas dire que ce que font nos collègues enseignants et/ou syndicalistes est mauvais ».

De l’autre côté, son collègue du groupe B qui a requis l’anonymat,  après avoir apprécié la décision de l’IMP pour une suspension de la motion de grève avoue que le directeur d’école a obligation de résultats parce que, « les écoliers du CM2 ont besoin d’être bien encadrés afin  de mieux travailler à l’examen ».

Par ailleurs, vu la menace de violence physique que ne cessent de brandir les enseignants grévistes affiliés à la coordination départementale des syndicats du Couffo sur leurs pairs qui ont le désir de reprendre la craie, le directeur du groupe B souhaite que le gouvernement prenne des dispositions  sécuritaires pour assurer la sécurité totale des instituteurs et des apprenants dans les écoles.


ABP/CBA/DKJ
Revue de presse

La réalisation des projets d’aménagement routier inscrits dans le programme d’action du gouvernement (PAG) émerveille les populations

24-02-2020
Cotonou, 24 fév. (ABP) - Le lancement des travaux de la route Wadon-Adjarra-Porto-Novo, la sortie médiatique du ministre de la communication et des postes, Alain Oroula et l’adhésion de l’honorable Séfou Fagbohoun...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions