Pénurie d’eau à Natitingou, Marcel Da Sylva rassure de l’engagement du gouvernement, pour une solution pérenne

Hydraulique / Pénurie d’eau à Natitingou, Marcel Da Sylva rassure de l’engagement du gouvernement, pour une solution pérenne

08-04-2019 à 12:04:06

Natitingou, 08 Avril 2019 (ABP)-Les populations de Natitingou, comme chaque année du mois de mars à mai vivent le martyre de la pénurie d’eau et la situation semble être plus critique cette année, avec plusieurs ménages qui font des jours sans une goûte d’eau dans les robinets de la Société nationale des eaux du Bénin (SONEB).

Le cri de cœur est le même dans tous les ménages parcourus. « Nous manquons cruellement d’eau », s’indigne-t-on. Borijouré, Kantaborifa et autres, tous les quartiers de la ville, situés en hauteur sont les plus touchés par la pénurie. Des services publics comme privés dans la ville de Natitingou, ne sont pas épargnés. Depuis plus de deux semaines, c’est seulement de l’air qui souffle des robinets de la SONEB.

« C’est une situation de peine, voilà une population qui ne reçoit pas assez d’eau déjà à cause de nos limites par rapport à la taille de nos installations, mais qui se voit affaiblie d’avantage dans ses besoins par des événements difficiles », s’est désolé le directeur départemental de la SONEB de l’Atacora. Pour lui, le clou de la situation, ce sont les travaux d’asphaltage. « Il faut avouer qu’on a enregistré trop de casses de la part des engins, parfois ce sont des tronçons très longs qui sont broyés littéralement et ces casses n’ont pas fait du bien à la pression sur le réseau », a regretté Marcel Da Sylva.

Pourtant, soutient-il, avant le démarrage des travaux un travail avait été fait dans le cadre de la reconnaissance de la situation des conduites sur le terrain. « Des sondages avaient été faits pour connaître la position de chaque conduite, et pour la mise en œuvre on a désigné deux représentants de la SONEB comme point focal pour suivre les travaux sur le terrain. Mais malgré leur présence des casses sont enregistrées parce qu’ils donnent des instructions qui ne sont toujours pas respectées », a fustigé le directeur départemental.

Au-delà des conduites endommagées par ces travaux, Marcel Da Sylva, a évoqué deux autres incommodités au réseau de fourniture d'eau. Il s’agit d’une cassure de conduite survenue le samedi 30 mars dernier suivie une pluie diluvienne qui s’est abattue sur la ville de Natitingou le dimanche 31 Mars. « Cette pluie est venue clouer complètement la production parce qu’elle a chargé la retenue de boue, des débris et même des poissons essouffler », a-t-il expliqué. Une situation qui, à l’en croire a occasionné l’arrêt des pompes de refoulement vers la station de traitement. « Nous reconnaissons que nos populations souffrent mais ce n’est pas de gaîté de cœur et sincèrement je tiens à remercier nos clients qui ont compris les difficultés que nous vivons et j’en appelle aussi à l’indulgence de ceux qui n’ont pas encore compris que nous même nous souffrons dans notre âme », a compati le directeur départemental de la SONEB. « A chaque fois nous parons au plus pressé et nous travaillons au quotidien pour améliorer progressivement la fourniture d'eau», a-t-il rassuré également.

Toutefois, ce responsable départemental chargé de la fourniture d'eau potable a loué les efforts du gouvernement qui, a-t-il informé est entrain de prendre des dispositions pour régler définitivement le problème d’eau potable à Natitingou. « Moi je ne suis pas politicien, je suis un technicien, j’ai eu la grâce de lire un rapport qui est favorable à Natitingou et qui permet de rêver », se réjouit Marcel Da Sylva, exhortant les uns et les autres à la patience. « Il n’y a pas de développement facile. Le développement à toujours un prix à payer, le sacrifice est toujours au rendez-vous, c’est une traversée du désert, après le sourire sera large, acceptons d’accompagner le développement », a conclu le directeur.



ABP/IM/IA
Revue de presse

L’insécurité de retour dans les villes et campagnes du Bénin

20-01-2020
Cotonou, 20 Janv. (ABP) - La sécurité des personnes et des biens, la politique et l’éducation ont été au menu des livraisons des canards parus ce lundi et reçus à l’Agence Bénin presse...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions