7 octobre 2018, date butoir pour assainir le secteur de la santé dans l’Atacora

Santé / 7 octobre 2018, date butoir pour assainir le secteur de la santé dans l’Atacora

25-09-2018 à 23:09:00

Natitingou, 25 sept. 2018 (ABP)-Sous l’égide du préfet Lydie Déré Chabi Nah, le directeur départemental de la santé de l’Atacora Jacob Namboni, à la faveur d’une séance de travail tenue ce mardi à la préfecture de Natitingou, a entretenu les maires, les médecins coordonateurs des zones sanitaires, les médecins chefs des communes et autres acteurs, sur les mesures d’assainissement du secteur de la santé en cours dans le département.

Il a été d’abord question pour le directeur départemental de la santé de l’Atacora, d’expliquer aux acteurs conviés à cette rencontre, le contenu des décrets portant suspension de délivrance d’autorisation et révocation d’autorisation pour l’exercice en clientèle privée  des professions médicales et paramédicales par un agent public fonctionnel ou contractuel et portant dérogation spéciale pour les agents publics de la spécialité anesthésiste réanimation à la suspension de délivrance de dérogation. La mise en œuvre efficace de ces mesures prises par le gouvernement, a fait savoir Jacob Namboni, permettra de mettre fin aux fléaux qui handicapent le secteur de la santé, notamment le  rançonnement, la vente illicite de médicaments, le détournement de matériels de santé, l’exercice non autorisé en clientèle privée et l’insuffisance de l’offre des soins de qualité. « Vous devez répercuter l’information au niveau de vos communes pour faire comprendre aux communautés que ces mesures du gouvernement vont dans le sens d’améliorer la santé de la population », a insisté Dr Jacob Namboni, avant d’indiquer que sur 140 cabinets et cliniques recensés dans le département, environ 40% sont illégaux.

Au-delà de la feuille de route définie par l’ensemble des acteurs, des dispositifs nécessaires ont été aussi prises pour rendre effective l’opération de fermeture complète des cabinets et cliniques privées non autorisés et dirigés par les agents permanents ou contractuels de l’état dans le département.

En rassurant les élus locaux des mesures d’accompagnement prises par le gouvernement, Dr Namboni a confié que seul le gouvernement de la rupture a pu avoir de la méthode pour combattre ces fléaux contre lesquels aucun gouvernement n’a pu faire face par le passé.

« Messieurs les maires votre participation à cette rencontre témoigne de l’importance que vous accordez  à la santé de nos populations, nous devons être une équipe pour pouvoir réussir cette mission », a laissé entendre le préfet de l’Atacora. Tout en invitant les élus à  prendre les devants de cette opération et à convaincre les populations de son bien fondé, Lydie Déré Chabi Nah a dit pouvoir compter sur eux pour réussir cet impératif. Car, estime-t-elle, l’heure n’est plus aux discours mais plutôt à l’action.


ABP/IM /CG
Revue de presse

Patrice Talon invite à combattre le covid-19 et à le vaincre sans compromettre la survie des béninois

30-03-2020
Cotonou, 30 Mars (ABP)- L’exhortation de  Patrice Talon contre le Covid-19, l’évolution des dossiers de candidature à la Cena dans le cadre du processus électoral en cours et la réouverture du dossier Komi...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions