COVID 19 : La surveillance  des voies d’accès clandestines entre le Bénin et le Togo renforcée

Santé / COVID 19 : La surveillance des voies d’accès clandestines entre le Bénin et le Togo renforcée

06-04-2020 à 15:04:31

Grand-Popo, 06 Avril (ABP) – La plateforme départementale de réduction des risques de catastrophe du Mono, conduite par son président, le préfet Komlan Sedzro Zinsou, s’est rendue vendredi dans la commune de Grand-Popo, pour faire l’état des lieux des localités à partir desquelles s’effectuent de manière clandestine des irruptions sur le territoire béninois depuis la fermeture des frontières terrestres du Togo suite à la menace du Covid-19. 

Au poste frontière de Hillacondji, première étape du périple, le commissaire de l’unité de la Police Républicaine, Teffa Sambieni, a expliqué à la délégation que les différents commissariats de la commune de Grand-Popo ont mis les bouchées doubles pour faire respecter les mesures préventives du gouvernement en vue de la sécurisation des pistes depuis l’avènement de l’épidémie du coronavirus. « Depuis la fermeture des frontières togolaises, les unités concernées ont coopéré avec leurs homologues du Togo afin de les mettre au fur et à mesure au courant des dispositions en cours au Bénin », a informé l’agent de sécurité publique.

S’agissant du trafic par voie maritime, le commandant de la base navale de Grand-Popo, Nouroudine Moumouni, a expliqué qu’il est quasi inexistant et que la veille est permanente pour décourager tout contrevenant.
 Après Hillacondji la délégation a visité quelques points d’accès sur le territoire national à savoir le cours d’eau Gbaga dans le village de Togomè puis Kponou, Agbannakin et Vodomey. Il faut préciser qu’à Vodomey, sur injonction du président de la plate-forme, la barque qui permet de rallier le Togo à partir de la localité est sortie de l’eau par un groupe de jeunes ayant à leur tête le chef de village de Vodomey.

 Vu que nos cours d’eau offrent assez d’ouverture sur le département du Mono, la plate-forme a insisté sur le fait que  la sécurité soit renforcée à ces points d’accès, et a aussi souhaité que « toutes les actions de lutte contre le COVID-19 soit un mouvement d’ensemble ». Occasion pour le maire de la commune de Grand-Popo, Anani Hlondji, de plaider pour que le gouvernement renforce l’effectif des policiers en poste dans la commune pour empêcher le trafic clandestin.



ABP/CBA/IA
Revue de presse

Le gouvernement autorise le retour progressif à la vie normale au Bénin

28-05-2020
Cotonou, 28 Mai (ABP) - L’allègement des mesures de riposte contre le Covid-19 permettant le retour progressif à la vie normale au Bénin, l’installation des conseils communaux et l’élection des maires, l’effectif...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions