Des agents de santé outillés sur les soins obstétricaux et néonataux d’urgence à Lokossa

Santé / Des agents de santé outillés sur les soins obstétricaux et néonataux d’urgence à Lokossa

07-08-2017 à 23:08:05

Lokossa, 07 août (ABP)– Le directeur départemental de la santé du Mono, Dr Etienne Hounkonnou, a lancé ce lundi à Lokossa, la 3ème session de formation des prestataires des hôpitaux des départements du Mono et du Couffo sur les Soins obstétricaux et néonataux d’urgence (SONU).

Douze jours durant, ces sages-femmes, infirmiers, infirmières et gynécologues venus des formations sanitaires des départements du Mono et du Couffo seront outillés sur les thématiques du management de l’anticipation des Soins obstétricaux et néonataux d’urgence (SONU), le travail d’accouchement partogramme et la ventouse obstétricale.

Ils vont se familiariser également avec des notions d’hémorragie du début et fin de grossesse, les généralités sur la technologie contraceptive, la prise en charge du nouveau-né, les gestes qui sauvent en réanimation.

Ces agents de santé seront soumis à des exercices sur le tracé du partogramme. Pour parfaire cette session de formation, il est prévu des stages pratiques au Centre hospitalier départemental du Mono-Couffo à Lokossa et à l’hôpital de zone Lokossa-Athiémé après les débats sur chaque thème.

A en croire le coordonnateur du Programme d’appui à la santé maternelle et infantile (PASMI), Prince Comlan Eugène Adjovi, ce programme financé par l’Agence française de développement accompagne le système de la santé dans la lutte contre la mortalité maternelle et infantile.

Après avoir précisé que le programme a été mis en place depuis 2012 pour une durée de cinq ans, Monsieur Adjovi a fait comprendre que la mission principale est d’accompagner et d’assister le système de santé dans la formation ou le renforcement des capacités des ressources humaines en santé.

Pour le directeur départemental de la santé du Mono, Dr Etienne Hounkonnou, l’analyse des rapports d’audit de décès maternel et néonatal dans les départements du Mono et du Couffo montre que beaucoup de décès peuvent être évités. Car, dira-t-il, l’objectif de cette initiative est de réduire la mortalité maternelle et infantile pour atteindre un seuil de 70 décès maternels pour 100 mille néonataux.

La formation qui a reçu l’appui financier de l’Agence française de développement prend fin le vendredi 18 prochain.


ABP/NT/DKJ

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Patrice Talon rencontre ce jour la classe politique pour une sortie de crise

15-07-2019
Cotonou, 15 Juil. 2019 (ABP)-La reprise du dialogue politique, l’économie, la sécurité et autres sujets d’actualité ont fait la Une des journaux parus ce lundi.« Dialogue politique pour la paix et l’unité...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions