La campagne 2019 pour l’élimination des maladies tropicales négligées lancée  à lokossa

Santé / La campagne 2019 pour l’élimination des maladies tropicales négligées lancée à lokossa

11-11-2019 à 07:11:25

Lokossa, 10 Nov. (ABP) – La directrice adjointe de cabinet du Ministre de la santé, Mme Éléonore Mathilda Armande Gandjèto, a lancé ce vendredi à Lokossa, la campagne nationale pour l’élimination des maladies tropicales négligées et le traitement gratuit de masse de l’onchocercose pour l’année 2019 en présence du préfet Komlan Sena Sedzro Zinsou.

Au Bénin, a rapporté la directrice adjointe de cabinet du Ministre de la santé, Mme Éléonore Mathilda Armande Gandjèto, l’analyse de la situation épidémiologique confirme l’existence et la coexistence d’un certain nombre de maladie tropicales négligées dans plusieurs communes. Le projet « Agir pour éliminer les maladies tropicales négligées/ouest » et le traitement de masse gratuite de l’onchocercose pour l’année 2019 visent à poursuivre la lutte jusqu’à la disparition totale de ces pathologies. Cette campagne qui a été rendue possible grace aux appuis l’USAID et d’autres partenaires couvrira 51 communes endémiques pour une population cible estimée à plus de cinq millions de personnes.

Ces maladies, a expliqué le représentant résident de l’USAID au Bénin, Carl Anderson, sont évitables et curables, mais continuent d’affecter un milliard de personnes dans le monde, dont près de la moitié en Afrique. Elles provoquent des handicaps et empêchent les enfants d’aller à l’école et les parents de travailler en limitant leur potentiel productif et en laissant les habitants dans un cycle de la pauvreté.  Il a pour cela exhorté les autorités locales et départementales à s’investir davantage dans la lutte contre ces maladies.

Le chef bureau de l’OMS au Bénin, Dr Raoul Saïzonou, a pour sa part indiqué que le rôle de l’OMS est d’organiser et coordonner toutes les initiatives pouvant concourir à l’atteinte de cet objectif qui est de contribuer à la lutte contre les Maladies tropicales négligées. La lutte contre l’onchocercose, a-t-il poursuivi, a déjà permis de libérer au Bénin, des zones entières de terres fertiles autrefois désertées par les populations du fait de la maladie estimées environ 654.000 Km2.

Tout a commencé par une caravane qui a parcourue plusieurs artères de la ville avant d’échouer à la maison du peuple de Lokossa où la représentante du Ministre de la santé et les partenaires ont lancé de façon symbolique la campagne par la prise supervisée de médicaments.


ABP/NT/MS
Revue de presse

Revue annuelle des Réformes et Politiques de l’Uemoa, le Bénin enregistre un taux de mise en œuvre de 77,28%

11-12-2019
Cotonou, 11 Déc 2019. (ABP) – Plusieurs sujets d’actualités au plan national et international ont l’objet de traitements par les journaux parvenus à la rédaction centrale de l’ABP ce jour.C’est...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions