Le Bénin lance la croisade contre l’hépatite virale

Santé / Le Bénin lance la croisade contre l’hépatite virale

04-08-2017 à 20:08:46

Cotonou, 04 Août 2017 (ABP)- Le ministre de la santé publique, Alassane Séidou a lancé officiellement ce vendredi, au palais des congrès de Cotonou, en présence des professionnels de la santé et du représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la journée mondiale contre l’hépatite virale axée autour du thème : "Éliminer l’Hépatite".

« L’hépatite virale est une inflammation du foie causée par l’un des cinq virus de l’hépatite A, B, C, D ou E. ces virus provoquent une hépatite aiguë, mais seules les infections causées par les hépatites B et C peuvent devenir chroniques et entrainer la formation de tissu cicatriciel "cirrhose" et le développement d’un cancer primitif du foie », a fait observer M. Jean-Pierre Baptiste, représentant résident de l’OMS au Bénin en précisant que les hépatites B et C causent 96% des décès imputables à l’hépatite virale dans le monde.

Parlant précisément du Bénin, le ministre Alassane Séidou a déclaré que les prévalences nationales des hépatites virales B et C dans la population générale ne sont pas connues.

« Les données disponibles sont celles de l’étude de prévalence effectuée en 2013 chez les nouveaux donneurs de sang dans les douze départements avec des taux nationaux de prévalence de 9,9 % pour l’hépatite virale B et de 4,12 % pour l’hépatite virale C, le Bénin fait partie des régions d’endémie élevée pour ces deux maladies », a-t-il indiqué.

Selon le ministre béninois de la santé Alassane Séidou, environ 1,3 million de personnes sont atteintes d’hépatite B ou C, soit un Béninois sur sept.

« La particularité de ces endémies, c’est leur évolution silencieuse pendant plus de 20 ans avant de se révéler par des complications (cirrhose et cancer de foie) », a expliqué le ministre Alassane Séidou.

Malgré la lourde charge qu’elles font peser sur les populations dans les régions du monde, regrette-t-il, ces maladies n’étaient pas vraiment considérées comme une priorité pour la santé et le développement jusqu’à une date récente.

Le représentant résident de l’OMS, Jean-Pierre Baptiste a renchéri les propos du ministre en précisant que la lutte contre l’hépatite au Bénin est limitée à la commune de Cotonou et aux communes limitrophes à travers les relais et les mass médias dans un contexte d’insuffisance de ressources humaines qualifiées, d’infrastructures de santé et de financement avec comme corollaires, les difficultés d’accès au dépistage, difficultés d’accès à la vaccination, impossibilité d’accès de la très grande majorité des malades au traitement et au suivi en raison des coûts trop élevés du bilan d’éligibilité et du bilan de suivi.

Le ministre Alassane Séidou a affirmé que le Bénin se dote des outils indispensables pour la riposte appropriée à la hauteur de la menace que représentent les hépatites pour la santé publique avec comme objectifs, d’une part la réduction des risques de transmission par la promotion accès généralisé des mesures  de prévention  et d’autre part, la diminution  de la morbidité et de la mortalité liées aux hépatites chroniques par un accès généralisé des malades au suivi médical et à un traitement approprié à moindre coût.

Les objectifs attendus en 2030 pour la lutte efficace contre cette maladie sont d’injecté à 90% de nourrissons, une dose du vaccin monovalent anti-hépatite B à la naissance ; testé à 100% les dons de sang, sécurisé à 90% les injections.


ABP/AE/DKJ

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Patrice Talon rencontre ce jour la classe politique pour une sortie de crise

15-07-2019
Cotonou, 15 Juil. 2019 (ABP)-La reprise du dialogue politique, l’économie, la sécurité et autres sujets d’actualité ont fait la Une des journaux parus ce lundi.« Dialogue politique pour la paix et l’unité...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions