Le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin lance à Comé la journée mondiale de lutte contre le paludisme

Santé / Le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin lance à Comé la journée mondiale de lutte contre le paludisme

30-06-2019 à 13:06:33

Comé, 29 Juin. 2019 (ABP) – Le ministre de la santé, le prof Benjamin Hounkpatin, a lancé officiellement ce vendredi sur l’esplanade de la maison des jeunes de Comé, en présence des partenaires techniques et financiers, la 12ème édition de la journée mondiale de lutte contre le paludisme.

Après les interventions du maire de Comé, Pascal Hessou et du secrétaire général du département du Mono, Arnaud Sègla Agon, qui ont mis l’accent sur les dégâts mortels causés par le paludisme à l’échelle locale, l’ambassadeur des États unis d’Amérique, Patricia Mahoney, a déclaré que selon le rapport 2017-2018 de l’enquête démographique et de la santé (EDS), le paludisme est « la première cause de mortalité et de morbidité. Elle a précisé qu’en 2017, selon l’annuaire des statistiques sanitaires du ministère de la santé, le paludisme constituait la première cause de consultation (44%) et d’hospitalisation (31%). Ces statistiques, a poursuivi l’ambassadeur, les obligent non seulement à renouveler leur engagement à soutenir les efforts du gouvernement, mais aussi à encourager le travail qui se fait.

Pour le représentant du représentant résident de l’OMS au Bénin, Dr Télesphore Houansou, à l’occasion de cette journée mondiale de lutte contre le paludisme, l’OMS se joint au partenariat RMB (Roll back malaria) pour en finir avec le paludisme, à la Commission de l’union africaine et à d’autres organisations partenaires pour promouvoir « zéro palu! je m’engage », une campagne inclusive. A l’en croire, la région africaine continue de supporter plus de 90% de la charge mondiale de paludisme. C’est pourquoi selon lui, il est inquiétant de constater que dans les 10 pays africains les plus durement touchés par la maladie, sont estimés à 3,5 millions de ces supplémentaires en 2017 par rapport à l’année précédente.

Il a souligné que beaucoup reste à faire pour concrétiser la vision de l’OMS de faire de l’Afrique, un continent exempt de paludisme. « Ce défi est encore plus grand avec les objectifs de développement durable (ODD) dont l’ambition est d’éliminer le paludisme à l’horizon 2030.

Après avoir rappelé le thème de cette édition intitulé « zéro palu! je m’engage » et interpellé la conscience aussi bien des décideurs que des citoyens à la base, le ministre de la santé le Professeur Benjamin Hounkpatin, a souligné que cette maladie fébrile à transmission vectorielle demeure selon les statistiques produites par le ministère de la santé en 2017, « La première cause de recours au soin avec 42,8% avec des nouvelles consultations, la première cause d’hospitalisation avec 52,3% avec des nouvelles hospitalisations, une affection meurtrière avec 19,3% de décès. Ce tableau peu reluisant montre qu’en dépit des efforts quotidiennement consentis, le paludisme demeure un problème de santé publique. Il est donc évident que chacun de nous est interpellé et qu'il faut nous réarmer davantage pour affronter ce redoutable fléau en vue de réduire ses dégâts au sein de nos ménages », a indiqué le ministre Hounkpatin avant de lancer un vibrant appel à tous les directeurs départementaux de la santé pour qu’ils donnent des instructions fermes aux équipes d’encadrement des zones sanitaires pour organiser en faveur des populations la quinzaine de mobilisation sociale.

Il a par ailleurs, remercié les partenaires techniques et financiers pour leur appui dans la lutte contre le paludisme au Bénin.



ABP/NT/CG

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

6,9 milliards F Cfa pour des infrastructures dans 75 communes du Bénin

21-08-2019
Cotonou, 21 Août 2019 (ABP)-Le projet de construction des infrastructures dans des communes du Bénin, la gouvernance, l’éducation, le commerce sont entre autres les sujets qui ont fait la une des quotidiens parvenus à...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions