Les arrêtés régissant les organes de cogestion des formations sanitaires disséminés

Santé / Les arrêtés régissant les organes de cogestion des formations sanitaires disséminés

26-08-2017 à 17:08:31

Klouékanmey, 25 Août 2017 (ABP) – Le secrétaire général du ministère de la santé, Magloire Gnonlonfoun, accompagné du préfet du Couffo, Christophe H. Mègbédji, a expliqué vendredi, à la salle de réunion de la mairie de Klouékanmey, aux membres des Cogec, élus locaux et agents de santé, les dispositions contenues dans les trois arrêtés interministériels régissant les organes de cogestion des formations sanitaires.

Les trois arrêtés dont les contenus ont été expliqués aux membres des comités de cogestion des centres de santé de commune et d’arrondissement, aux agents de santé et élus locaux, visent à mettre fin aux conflits souvent observés entre ces comités et les responsables des différents centres de santé.

Pour faciliter la tâche aux élus qui, pour trancher les différends entre populations et agents de santé, sont souvent obligés de négocier avec les hommes en blouse, les nouveaux textes vulgarisés leur permettent désormais d’être membres de ces comités de cogestion.

Selon le préfet Christophe H. Mègbédji, l’initiative du ministère de la santé d’impliquer les élus locaux dans les questions de la santé au niveau des communes et arrondissements est à encourager puisque, précise-t-il, « le ministère de la décentralisation est un ministère transversal sans lequel rien ne peut bouger dans un pays relativement au développement ». Il estime « qu’on ne peut pas s’occuper du développement si l’on ne prend pas en compte sérieusement la santé ».

Prenant à son tour la parole, le secrétaire général du ministère de la santé, Magloire Gnonlonfoun, a insisté sur deux aspects, à savoir, la disponibilité effective des nouveaux responsables des comités et une meilleure gouvernance à travers la transparence dans la gestion des centres de santé et surtout la reddition de comptes.

Selon les nouvelles dispositions introduites dans les textes régissant les comités de cogestion des formations sanitaires, un élu- président qui s’absente à trois réunions de façon consécutive est remplacé. Pour le mieux-être des populations, le SGM a souhaité que les acteurs internalisent les nouvelles notions introduites dans les textes.




ABP/CBA/JFH

Point de l'inondation dans le Mono et mesures prises

29-10-2019

Par: Naboa TCHEHOU
 Dr Dorine Danmitondé, Chef-cellule du conseil départemental de lutte contre le Vih-Sida,...
Revue de presse

Le gouvernement envisage recruter près 11 000 enseignants au niveau de l’enseignement maternel et primaire

31-10-2019
Cotonou, 31 Oct. (ABP)-L’éducation, le développement et autres sont les sujets qui ont été développés dans les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce jeudi.« Enseignement...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions