Trois cas de Lassa enregistrés dans la commune de Parakou

Santé / Trois cas de Lassa enregistrés dans la commune de Parakou

12-12-2018 à 14:12:04

Parakou, 11 Déc.2018 (ABP) – La résurgence de la fièvre hémorragique virale de Lassa dans le département du Borgou a réuni, ce mardi, dans la salle de conférence de la préfecture de Parakou, les membres de la plateforme départementale de réduction des risques et catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques, en vue d’annoncer à l’opinion, qu’à la date du 10 décembre dernier, trois (03) personnes ont été touchées par l’épidémie de Lassa dans la commune de Parakou.

Pour le chef service du département de la santé publique, Dr. Emmanuel Obolli Job, seul le département du Borgou est touché par la fièvre hémorragique virale de Lassa au Bénin, avec trois (03) cas, dont deux (02) confirmés, un (01) probable et zéro (00) décès dans la commune de Parakou.

Ces trois (03) cas, précise-t-il, proviennent tous du village Tabérou (Nigéria) situé à cinq (05) kilomètres de tandou dans la commune de Tchaourou. Selon un tableau faisant la répartition des patients identifiés par tranche d’âge et par sexe, il ressort des trois cas, un enfant de sexe masculin dont l’âge est compris entre 0 et 14 ans , et deux adultes, dont une femme et un homme.

Face à cette situation épidémiologique, des actions ont été menées pour informer le préfet du département, les élus locaux et les responsables des zones sanitaires du Borgou.

Ensuite, informe-t-on, la direction départementale de la santé a effectué une évaluation rapide du risque au cabinet de soin Balawal 2, la diffusion des messages de sensibilisation par les radios à l’attention des populations sur les mesures d’hygiène, l’élaboration d’un plan de communication, la prise en charge des cas confirmés et probable au Cte par 30 élites formées , le suivi des sujets contacts des deux (02) cas confirmés, et enfin, l’acheminement des prélèvements de ces cas au laboratoire national des fièvres hémorragiques virales de Cotonou.

Parlant des stratégies de lutte contre la propagation du virus, Dr. Emmanuel Obolli Job a mis un accent particulier sur la communication et l’information au profit de la population, la communication de masse (mobilisation sociale, diffusion des messages radiophoniques) de façon permanente, la sensibilisation des leaders religieux et les acteurs des organisations de la société civile.

Il a précisé aussi que, les écoles, les lycées, les marchés, les universités, les bars et restaurants, les gares routières des communes du Borgou, et surtout, celles frontalières au Nigéria, seront également impliqués dans les stratégies en vue de prévenir la population.

La sensibilisation porte à porte dans la commune de Tchaourou, la surveillance épidémiologique et le suivi des contacts constituent, à en croire le médecin, des potentiels à mettre en considération pour lutter contre le virus.

« Il n’y a pas de périls en la demeure dans le département du Borgou. Toutes les dispositions sont prises pour circonscrire l’épidémie », a rassuré le directeur départemental de santé Dr. Imourou Karimou Yacoubou, avant d’ajouter que, l’espoir est permis face à la fièvre hémorragique virale de Lassa, si le traitement antiviral commence tôt, à travers l’administration de médicaments, notamment, la ribavirile.

Quant au préfet du département du Borgou, les actions de sensibilisation ainsi que les comportements à adopter, pour éviter cette épidémie seront davantage renforcés en vue de sécuriser la population des communes du Borgou.

 Rappelons qu’il est demandé aux populations d’éviter la manipulation et la consommation des rats, de même que la manipulation des urines et des déjections de rats, d’éviter tout contact avec les selles, l’urine, la salive, les vomissements, et les objets contaminés d’une personne suspecte, malade ou décédée de la fièvre lassa, et enfin, de se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon.


ABP/RAD/CG

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

20-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Can Egypte 2019, Claudine Prudencio exhorte à la mobilisation autour des Ecureuils

24-06-2019
Cotonou, 24 Juin 2019. (ABP) – La politique, l’économie, le sport, l’environnement et bien d’autres sujets ont été abordés dans les journaux parvenus à la rédaction centrale de l’ABP...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions