Un CDSAN pour relever le défi de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition dans l’Atacora

Santé / Un CDSAN pour relever le défi de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition dans l’Atacora

13-06-2019 à 18:06:22

Natitingou, 13 Juin 2019 (ABP)-Les travaux de la première session ordinaire du cadre départemental de la sécurité alimentaire et de la nutrition (CDSAN) de l’Atacora, sont ouverts ce jeudi à Natitingou, sous l’égide du préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah et du secrétaire permanent du conseil de l’alimentation et de la nutrition professeur Roch Mongbo.

Recommandé lors d’un atelier de partage des expériences des acteurs du secteur de l’alimentation et de la nutrition tenue en 2017 à Possotomè, la mise en place du CDSAN est une première au Bénin.

Pour cette première session au niveau de l’Atacora, il sera entre autres question de définir le format des sessions du CDSAN et d’élaborer la feuille de route des actions à réaliser avant la prochaine session, d’échanger sur les résultats de l’analyse situationnelle de la nutrition dans 40 communes du Bénin, dont certaines de l’Atacora et de valider le canevas du revu pour la cartographie des interventions en alimentation, la santé et la nutrition.

Les débats se pencheront également sur les tableaux de bord de la nutrition, des cadres communs de résultats et de leurs niveaux d’avancement, le projet de nutrition et de développement de la petite enfance.

Pour le secrétaire permanent du conseil de l’alimentation et de la nutrition, le CDSAN, est un cadre de recevabilité croisé qui permettra à chaque acteurs intervenant dans le secteur de jouer pleinement son rôle et aussi de se rassurer de la synergie qui s’impose dans les interventions pour ainsi relever le défi de la sécurité alimentaire et de la nutrition. « Je constate avec assurance que le préfet de l’Atacora a pris la mesure de l’enjeu en travaillant pour la concrétisation et la mise en place du CDSAN au niveau de son département », s’est réjoui le professeur Roch Mongbo, avant de saluer l’engagement de la coopération Allemande et belge dans le domaine de l’alimentation et de la nutrition.

« L’Atacora est le plus affecté par l’insécurité alimentaire, 23,6% contre 9,6% au niveau national et la malnutrition avec 36,4% d’enfants de moins de 5ans atteints d’un retard de croissance contre 32,2% au niveau national », a fait remarquer le préfet du département Lydie Déré Chabi Nah a indiqué la nécessité pour son département de s’inscrire résolument dans la dynamique de la coordination et de la synergie des interventions en nutrition avec un engagement fort de tous les acteurs concernés. Elle a renouvelé l’engagement de la préfecture à accompagner les différentes actions et à assurer la supervision afin que chaque acteur joue son rôle. « J’ai foi que les différentes sessions du CDSAN, permettront d’ici quelques années, d’améliorer substantiellement les indicateurs de la sécurité alimentaire et de la nutrition et de conjuguer au passé la malnutrition », a conclu le préfet.

Il faut noter que la rencontre a aussi consacré à l’installation officielle des membres du CDSAN par le secrétaire permanent du conseil de l’Alimentation et de la nutrition le professeur Roch Mongbo.


ABP/IM/CG
Revue de presse

La mise en œuvre des recommandations issues du dialogue politique national préoccupe le gouvernement

17-10-2019
Cotonou, 17 Oct. 2019 (ABP)-La politique, le développement, la sécurité et autres sujets d’actualités ont fait la une des quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce jeudi.« Mise en œuvre...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions