Une soixantaine de cabinets de soin non autorisés déjà fermés dans le département du Plateau

Santé / Une soixantaine de cabinets de soin non autorisés déjà fermés dans le département du Plateau

26-09-2018 à 18:09:14

Pobè, 26 sept. 2018 (ABP) – Le directeur départemental de la santé du Plateau Hippocrate Fatembo, a annoncé mardi, qu’une soixantaine de cabinet illégaux sont déjà fermés dans le département, dans le cadre des réformes entreprises dans le secteur.

Descendu dans la ville de Pobè, le préfet du département du Plateau Daniel Valère Sètonnougbo accompagné du directeur départemental de la police républicaine et des responsables en charge de la santé a poursuivi l’opération en donnant le coup d’envol de la fermeture des cabinets de soin privés non autorisés dans la commune de Pobè après Kétou, Ifangni et Sakété.

Selon le directeur départemental de la santé du Plateau, Hippocrate Fatembo, cette opération entre dans le cadre des réformes entreprises dans le secteur de la santé où le gouvernement garantit la disponibilité des centres de santé autorisés ainsi que la qualité des soins pour le bien-être des populations. A l’en croire, une soixantaine de cabinets illégaux sont déjà fermés dans le département du Plateau dans le cadre de la mise en œuvre de cette opération de fermeture immédiate des cabinets illégaux qui pour lui, sont des mouroirs pour les populations.

Selon lui, sur 114 cabinets privés recensés dans le département du Plateau, à peine 14 ont d’autorisation d’ouverture et d’exercice en clientèle privée. « Nos parents vont dans ces genres de structures sanitaires. Il est temps que dans le cadre du partenariat public-privé qu’on s’assure que dans le secteur privé on puisse avoir réellement des agents qui respectent les normes », a-t-il signifié avant de rappeler que c’est une œuvre de salubrité publique.

« Ce n’est pas compréhensible que des aides-soignants aillent ouvrir des cabinets privés dans le département. Ce n’est pas compréhensible également que des agents du secteur public qui normalement doivent rester dans leurs structures aillent prester en privé », a fait remarquer Hypocrate Fatembo, assurant du respect strict du décret 2018-342 qui suspend l’exercice en clientèle privée aux agents du secteur public dans le département du Plateau.

Le préfet du département du Plateau, Daniel Valère Sètonnougno est, pour sa part, revenu sur la nécessité d’assainir le secteur de la santé et a invité les différents acteurs à se conformer aux normes actuelles pour le bonheur des communautés. Il a, par ailleurs, exhorté les élus à accompagner l’initiative et à dénoncer tout promoteur de cabinet illégal qui rouvrirait ou exercerait clandestinement dans l’une des localités du département.

Signalons qu’au cours de cette descente, les membres de la délégation ont procédé à la fermeture de trois cabinets illégaux sur les six visités dans la ville de Pobè où des malades ont été évacués au niveau de l’un sur l’hôpital de zone de Pobè pour des soins appropriés.




ABP/ ID/CG
Revue de presse

Patrice Talon invite à combattre le covid-19 et à le vaincre sans compromettre la survie des béninois

30-03-2020
Cotonou, 30 Mars (ABP)- L’exhortation de  Patrice Talon contre le Covid-19, l’évolution des dossiers de candidature à la Cena dans le cadre du processus électoral en cours et la réouverture du dossier Komi...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions