Les jeunes et leur entourage sensibilisés sur la délinquance juvénile et les crises pubertaires à Lokossa

Droit de l'homme / Les jeunes et leur entourage sensibilisés sur la délinquance juvénile et les crises pubertaires à Lokossa

15-11-2019 à 20:11:17

Lokossa, 15 nov 2019 (ABP) – La directrice du Centre de sauvegarde de l’enfant et de l’adolescent (CSEA) d’Aplahoué a organisé jeudi dans la salle de conférence de l’hôtel La Madeleine de Lokossa, en présence du Juge des mineurs près le tribunal de 1ère instance de 2ème classe de Lokossa, Bienvenu Sohou, une séance de sensibilisation des jeunes et leur entourage sur la protection des enfants contre la délinquance juvénile et les crises pubertaires.

Une quarantaine de participants composés d’enseignants du primaire et du secondaire, de patronnes d’ateliers de coiffure et de couture, de responsables des centres d’accueil et de protection des enfants et des centres de formation professionnelle des jeunes filles victimes de traite et de mariage précoce, venus de différentes localités de la commune de Lokossa ont suivi cette séance qui vise, selon la directrice du CSEA d’Aplahoué, Mme Constance Sylvie Chaou Elégbédé, à renforcer les capacités des acteurs afin de contribuer efficacement à la réduction des infractions commises sur les enfants pour une meilleure prévention de la délinquance .

« Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne ». C’est par cette citation de Victor Hugo que le Juge des mineurs près le tribunal de 1ère instance de 2ème classe de Lokossa, le magistrat Bienvenu Sohou, a fixé l’attention des participants sur l’importance de l’enfant dans le développement d’une Nation. Pour le magistrat Sohou, la rencontre de Lokossa doit permettre à l’ensemble des participants de réfléchir sur le phénomène de la délinquance juvénile et tous ses corollaires.

Deux communications ont meublé la journée. Il s’agit de "l'Appropriation du rôle des parents dans la prévention de la délinquance juvénile au regard du code de l’enfant", présentée par le magistrat Sohou et "Les jeunes face à la crise pubertaires" que le psychologue, Richard Sossou a développé dans une approche participative faites de questions-réponses.

« Il n’est pas difficile d’être un enfant. Ce qui est difficile, c’est d’être né dans un monde où les parents sont fatigués, occupés, impatients et pressés », a indiqué le magistrat Sohou au début de sa communication. Par cet adage, M. Sohou pense qu’un bon père de famille doit se donner du temps suffisant pour comprendre la personnalité de son enfant en installant le dialogue dans la famille et créer du loisir. En terme clair, le parent doit être un bon exemple pour bien éduquer son enfant, a-t-il ajouté, avant de dire que les parents ont le devoir de faire de leur enfant un citoyen accompli, respecté de son prochain. Il fait à chaque fois recours au code de l’enfant et au code pénal pour ressortir les sanctions liées à l’abandon de famille observé de nos jours par certains parents et a demandé à chacun de rester en alerte pour signaler les cas de violence faites aux mineurs.

Dans sa présentation, le psychologue Richard Sossou, a fait comprendre que l’homme est un être mental avant de devenir un être physique et pour que l’homme soit complet, il faut soigner à la fois le mental et le physique. Il existe plusieurs types de personnalités dans la société au regard des différentes phases du développement de l’homme, a indiqué M. Sossou. Pour lui, lorsqu’un en enfant est en crise, c’est-à-dire a raté une des phases, on peut toujours le récupérer tout en étant patient et non brutal dans un esprit de dialogue permanent.

Les participants ont posé assez de questions auxquelles les communicateurs ont répondu à travers des débats très intéressants à la satisfaction de l’auditoire.


ABP/DSN/NT/TIE
Revue de presse

Le gouvernement autorise le retour progressif à la vie normale au Bénin

28-05-2020
Cotonou, 28 Mai (ABP) - L’allègement des mesures de riposte contre le Covid-19 permettant le retour progressif à la vie normale au Bénin, l’installation des conseils communaux et l’élection des maires, l’effectif...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions