Abdoul Saïd Sacca Passot condamné à 10 ans de réclusion criminelle à la CRIET pour détournement de plus de 10 millions

Justice / Abdoul Saïd Sacca Passot condamné à 10 ans de réclusion criminelle à la CRIET pour détournement de plus de 10 millions

29-06-2020 à 02:06:32

Porto-Novo, 29 Juin (ABP) – La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a condamné jeudi, le nommé Abdoul Saïd Sacca Passot, ex-receveur de la recette auxiliaire des impôts de la commune d’Akpro-Missérété, à 10 ans de réclusion criminelle, 10 millions de francs CFA d’amende et le contraint à rembourser les 10.330.123 F CFA détournés à l’Etat béninois, dans le 9ème dossier inscrit au rôle de la 4ème session criminelle de ladite Cour au titre de l’année 2019-2020.

Inculpé pour détournement de deniers publics, l’ex-receveur de la recette auxiliaire des impôts de la commune d’Akpro- Missérété, Saïd Abdoul Sacca Passot a reconnu les faits à la barre. Lesquels faits remontent en 2017 où après son affectation, il a été constaté un manquant de 10.330.123 FCFA, juste après la prise de service de son successeur. Une somme qui a été régulièrement encaissée par le mis en cause qui en avait d’ailleurs établi l’état et le procès-verbal de reversement des fonds mais ne les avait pas déposés au Trésor public.

A la barre, il n’a pas pu déclarer ce qu’il a fait avec la somme détournée.

Une affaire dans laquelle, d’autres cadres des Impôts et même le successeur de l’accusé ont comparu pour dire ce qu’ils connaissent du dossier afin d’éclairer la Cour.

Dans ses réquisitions, le Ministère public représenté par le procureur spécial près la CRIET, Gilbert Ulrich Togbonon a demandé à la Cour de condamner l’accusé à 10 ans de réclusion criminelle, 10 millions de francs CFA d’amende et de lui interdire l’exercice de tout emploi public pendant cinq ans après épuisement de la peine.

Dans sa plaidoirie, la défense de l’accusé assurée par Me Iréné Gassi a condamné l’acte posé par le mis en cause avant d’implorer la clémence de la Cour pour une douce application de la loi afin de lui permettre de vite recouvrir sa liberté.

Délibérant, la Cour présidée par Christelle Adonon a condamné Abdoul Saïd Sacca Passot à 10 ans de réclusion criminelle, 10 millions F CFA d’amende et au payement des 10.330.123 F CFA détournés au trésor public.

Ayant passé juste quelques mois de détention préventive dans ce dossier, l’ex-receveur de la recette auxiliaire des impôts de la commune d’Akpro- Missérété, Saïd Abdoul Sacca Passot retourne en prison pour y passer plus de neuf ans encore.

Bienvenu Sohou et David Anani sont les deux assesseurs de cette Cour, Me Ferdinand Montcho le greffier et Gilbert Ulrich au Ministère public.




ABP/ID/IA

ACMA2 un levier de développement à la base

25-10-2020

Par: Eric GBEMAVO
Abomey, 20 Oct. (ABP) -  La phase 2 du programme Approche Communale pour le Marché Agricole...
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions