Boubé Bakpa condamné à 06 ans de réclusion criminelle pour coups et blessures volontaires

Justice / Boubé Bakpa condamné à 06 ans de réclusion criminelle pour coups et blessures volontaires

17-08-2017 à 21:08:48

Parakou, 17 Août (ABP)- La cour d’assises de Parakou, statuant ce jeudi sur la vingt-cinquième affaire de sa 2ème session 2017, a condamné à l’issue de son procès, le nommé Boubé Bakpa, peulh-bouvier demeurant à Malanville, à la peine de 06 ans de réclusion criminelle pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une infirmité permanente de sa victime. 

Selon les faits, dans la nuit du vendredi 17 janvier 2014, Boubé Bakpa s’est introduit dans la chambre de Awa Oumarou, sise à Guéné dans la commune de Malanville à qui il a exigé la remise de la somme de cinq mille (5000) francs sous peine de lui donner la mort en cas de résistance de sa part.

Ne disposant pas de pareille somme, Awa Oumarou a indiqué à Boubé Bakpa son cabri attaché dans la cour de leur maison. Saïdou Oumarou, un sexagénaire, qui a suivi la conversation entre sa belle-fille Awa et Boubé Bakpa, s’est opposé à ce que celui-ci emporte la bête (cabri).

Pour vaincre cette résistance, Boubé Bakpa a donné un coup de coupe-coupe à la tête de Saïdou Oumarou qui, craignant pour sa tête, a paré ledit coup avec sa main gauche qui a été amputée.

Interpellé et inculpé de coups et blessures volontaires ayant entraîné une infirmité permanente, Boubé Bakpa a clamé son innocence des faits mis à sa charge à toutes les étapes de la procédure.

Le Ministère public représenté par Robert Tito a fait remarquer à la cour que l’article 309, alinéa 1 du code pénal constitue le siège de l’infraction de crime de coups et blessures volontaires ayant entraîné une infirmité permanente.

Analysant alors les contours du dossier soumis à son appréciation, l’avocat général conclut que les éléments pouvant permettre de qualifier le crime reproché à l’accusé sont réunis. Ainsi, il requiert à l’encontre du nommé Boubé Bakpa, la peine de 10 ans de réclusion criminelle.

Le conseil de l’accusé assuré par Me Olga Anassidé a fait observer à la cour qu’il y a un doute dans le dossier avec une multitude de variations dans les déclarations des personnes écoutées.

Elle a en outre soulevé que les enquêtes du dossier sont bâclées. Pour Me Olga Anassidé, il n’a pas du tout de délit et son client n’est pas l’auteur du crime perpétré sur la personne de Saïdou Oumarou. Elle a demandé à la cour de libérer son client pour se réinsérer dans la société.

La cour présidée par Adamou Moussa délibère et déclare le nommé Boubé Bakpa coupable d’avoir volontairement porté des coups et fait des blessures sur la victime avec cette circonstance que les coups portés ont entrainé une infirmité permanente puis le condamne à la peine de 06 ans de réclusion criminelle. Laziwolè Karimi Adeoti et Francis Bodjrenou, tous assesseurs ont assisté le président. Me Hippolyte Ofrin a assuré la mémoire de la cour.                                                            


ABP/BKM/DKJ

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Talon donne des instructions pour l’ouverture immédiate des cantines scolaires

16-09-2019
Cotonou,  16 Sept. (ABP) – La rentrée scolaire 2019-2020, la sécurité au sein de la Cedeao, la politique, l’économie et plusieurs autres sujets au plan national et international ont été abordés...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions