Coupable de tentative de viol sur la fillette mineure, S. M. C., Landry Adjovi, écope de dix (10) ans de travaux forcés

Justice / Coupable de tentative de viol sur la fillette mineure, S. M. C., Landry Adjovi, écope de dix (10) ans de travaux forcés

27-04-2018 à 20:04:12

Cotonou, 27 Avril 2018 (ABP)- La Cour d’Assises de Cotonou a condamné à dix (10) ans de travaux forcés, ce jeudi dans la petite salle B de la Cour d’Appel de Cotonou, Landry Adjovi, apprenti , âgé de vingt-cinq (25) ans au moment des faits, de nationalité béninoise, accusé d’avoir commis le 20 juin 2013 au complexe scolaire catholique Père Planque sis à Ganhi à Cotonou, un crime de viol sur la fillette mineure S. M. C., âgée d’environ cinq (05) ans au moment des faits, dix-huitième  (18ème) dossier inscrit au rôle provisoire de la première session de la Cour d’Assises de l’année 2018. 

Le 20 juin 2013, dans le complexe scolaire catholique Père Planque, sis à Ganhi à Cotonou, se déroulait la fête de fin d’année scolaire lorsque Landry Adjovi, scout chargé de la sécurité des lieux, a invité la nommée S. M. C., écolière âgée de cinq (05) ans dans l’une des salles de classe à l’étage, puis a fermé la porte. Ensuite, il a enlevé le slip de la fillette, l’a fait coucher sur une table avant d’enlever son pantalon aux fins de la pénétrer, lorsque celle-ci s’est mis à crier le forçant à la relâcher cependant, il éjacule sur elle.    

L’audience s’est déroulée à huis-clos. De sources concordantes, le Ministère public a requis dix (10) d’emprisonnement ferme contre l’accusé Landry Adjovi. Dix (10) ans de travaux forcés, est le verdict prononcé  publiquement par la Cour pour le Procès pénal Landry Adjovi. S’agissant du procès civil, suite à la constitution de partie civile déclarée à la Cour par Me Moustapha Issiaka qui a demandé son renvoi, la Cour a accédé à cette demande en renvoyant cette cause à une  session ultérieure pour une bonne administration de la justice.

L’accusé, incarcéré le 19 juillet 2013, retourne en prison pour y purger le reste de ses peines pendant cinq (05) ans au moins.   

La Cour est composée de la Présidente Eliane Nouutaïs Guézo, des assesseurs Zacharie Dah-Sèkpon et Akim A. M. Abdoulatifou.

Font partie de cette Cour, Mr Gilbert Togbonon, représentant le Ministère public et Me Christophe Chéou qui a tenu la plume.


ABP/JMN/AE
Revue de presse

La Banque islamique de développement soutient le gouvernement du Bénin dans le projet de construction de logements sociaux

21-10-2019
Cotonou, 21 Oct. (ABP) – Société, développement, éducation, politique, sport et autres faits d’actualités aussi bien au plan national qu’international ont fait l’objet de traitement par les journaux...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions