Cour d'assises : Laye Boborou écope de 05 ans d’emprisonnement dont 42 mois avec sursis pour coups mortels

Justice / Cour d'assises : Laye Boborou écope de 05 ans d’emprisonnement dont 42 mois avec sursis pour coups mortels

06-08-2017 à 21:08:03

Parakou, 06 Août (ABP)- Après examen du 10ème dossier inscrit au rôle de la deuxième session 2017 de la cour d’assises de Parakou, le nommé Laye Boborou, peulh bouvier résident à Kérou, a été condamné vendredi à la cour d’appel de Parakou à la peine de 05 ans d’emprisonnement dont 18 mois fermes et 42 assortis de sursis pour des faits de coups mortels mis à sa charge.

Les faits remontent au samedi 11 mai 2016 où Laye Boborou de retour du pâturage croise sur son chemin Issa Sambo. Une dispute éclata entre les deux hommes et Laye Boborou a asséné un coup de machette à la tête d’Issa Sambo qui s’écroule.

Sambo Djodi qui se rendait à pied dans un camp peulh voisin, découvre le corps agonisant d’Issa Sambo et alerte le voisinage.

Djambo Sambo, frère de la victime se transporta sur les lieux et ensuite au campement le plus proche où il sollicite l’aide et la motocyclette de Laye Bani.

Ils transportèrent d’urgence le blessé au centre de santé de Toucountouna où faute de soins appropriés, il fut transféré à l’hôpital Saint-Jean de Dieu de Tanguiéta.

Malheureusement, quelques heures après, Issa Sambo succombe des suites de ses blessures.

A la barre, l’accusé n’a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés.  Selon Malick Nourou-Dine du Ministère public, il est difficile de prouver la majorité, ni la minorité d’âge du mis en cause. Ce qui soulève à ses yeux les problèmes liés à l’état civil au Bénin.

Le parquet général apporte ensuite à la cour la preuve de l’existence des trois éléments constitutifs de l’infraction. Un élément légal qui a pour fondement les dispositions de l’article 309, alinéa 4 du code pénal. S’agissant de l’élément matériel, il souligne qu’en espèce, il y a un lien entre les coups portés et les blessures faites et la mort du sieur Sambo Issa.

En ce qui concerne l’élément intentionnel, le paquet général rappelle à la cour que le mis en cause a reconnu lors de l’instruction avoir porté des coups à la victime.

Et la partie du corps atteinte prouve à suffisance son intention de faire du mal à la victime et le rapport du médecin conclut qu’elle est décédée des suites des coups reçus à la tête.

L’accusé est accessible à la sanction pénale. Toutefois, le Ministère public fait observer à la cour que les faits tels que relatés à la barre confirment que ce jeune accusé a été provoqué et pourrait de ce fait bénéficier de circonstances atténuantes et demande à la cour de le condamner à 10 ans de réclusion criminelle.

Me Guy Lambert Yekpè de la défense, soulève quant à lui, des insuffisances dans le dossier. Il déclare être convaincu que l’accusé est influençable et l’auteur de ce crime n’est pas l’accusé à la barre.

La défense plaide au principal que l’accusé soit relaxer purement et simplement et au subsidiaire, il plaide pour l’excuse de provocation.

La cour présidée par Adame Banzou Nouhoum après le délibéré, déclare Laye Boborou coupable et le condamne à la peine de 05 ans d’emprisonnement dont 18 mois fermes et 42 assortis de sursis.


ABP/BKM/DKJ

Point de l'inondation dans le Mono et mesures prises

29-10-2019

Par: Naboa TCHEHOU
 Dr Dorine Danmitondé, Chef-cellule du conseil départemental de lutte contre le Vih-Sida,...
Revue de presse

Le gouvernement envisage recruter près 11 000 enseignants au niveau de l’enseignement maternel et primaire

31-10-2019
Cotonou, 31 Oct. (ABP)-L’éducation, le développement et autres sont les sujets qui ont été développés dans les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce jeudi.« Enseignement...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions