Cour d’assises : Pierre Messou écope de dix (10) ans de travaux forcés pour viol sur mineure

Justice / Cour d’assises : Pierre Messou écope de dix (10) ans de travaux forcés pour viol sur mineure

12-04-2018 à 19:04:22

Cotonou, 12 Avr. (ABP)- La cour d’assises de Cotonou, se penchant sur le huitième dossier inscrit au rôle de sa première session, a condamné ce jeudi, à dix (10) ans de travaux forcés, Pierre Messou, apprenti coiffeur, âgé de vingt-huit (28) ans au moment des faits, de nationalité béninoise, pour avoir commis au quartier Djidjè à Cotonou courant avril 2013, un crime de viol sur la fillette mineure A.E. âgée d’environ dix (10) ans au moment des faits.

Selon les faits, courant avril 2013, le nommé Pierre Messou, profitant du sommeil de dame Monique Lègba, tutrice de la fillette A.E., âgée d’environ dix (10) ans, a demandé à celle-ci de lui déposer la bassine avec lesquelles il venait de faire la lessive dans sa chambre. Il est entré aussitôt dans la chambre, a poussé par terre et imposé des rapports sexuels à A.E. dont il a obtenu le silence contre menace de mort.

Il a profité de son repos les mardis pour commettre les mêmes faits. La troisième fois, ils ont été surpris par dame Monique Atèmèmou, une cohabitante. Interrogé et inculpé des faits de viol, Pierre Messou a reconnu les faits à toutes les étapes de la procédure.

Le bulletin N°1 du casier judiciaire ne porte mention d’aucune condamnation antérieure. L’enquête de moralité lui est favorable. Il serait lucide au moment des faits.    

L’audience s’est déroulée à huis-clos. De sources concordantes, Mr Robert Marc Dadaglo, représentant le ministère public, a requis vingt (20) ans de travaux forcés contre Pierre Messou après avoir démontré et déclaré la culpabilité de celui-ci qui a reconnu à la barre les faits qui lui sont reprochés. Il n’y a pas eu constitution de partie civile.

La cour, délibérant, a déclaré Pierre Messou, coupable des chefs d’accusation du crime de viol sur la fillette mineure A.E. et l’a enfin condamné à la peine de dix (10) ans de travaux forcés.

Mis en détention préventive le 04 novembre 2013, Pierre Messou retourne en prison pour purger au moins six (06) ans de peine. 

La cour est composée du président Aboudou Ramanou Ali, des assesseurs Malik Cossou et Victor Fatindé. Me Toussaint Kilanyossi a tenu la plume.


ABP/JMN/DKJ
Revue de presse

La Banque islamique de développement soutient le gouvernement du Bénin dans le projet de construction de logements sociaux

21-10-2019
Cotonou, 21 Oct. (ABP) – Société, développement, éducation, politique, sport et autres faits d’actualités aussi bien au plan national qu’international ont fait l’objet de traitement par les journaux...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions