Gado Bouraïma condamné à la peine de 05 ans de réclusion criminelle pour coups et blessures volontaires à ascendant

Justice / Gado Bouraïma condamné à la peine de 05 ans de réclusion criminelle pour coups et blessures volontaires à ascendant

02-08-2017 à 20:08:55

Parakou, 02 Août (ABP)- En examinant le dossier 032/PG-17 inscrit au rôle de la deuxième session 2017 de la cour d’assises de Parakou, le nommé Gado Bouraïma, peulh bouvier âgé de 21 ans demeurant à Karimama a été condamné mercredi à la peine de 05 ans de réclusion criminelle au terme de son jugement.

Selon le résumé des faits, le 19 juillet 2015, Gado Bouraïma, fils de Bouraïma Tchousso, conduisait un bœuf appartenant à son père au marché pour le vendre quand son père l’a intercepté et le lui a arraché.

Mécontent, Gado Bouraïma est revenu quelques instants après vers son père qui était assis devant sa maison et lui asséné des coups de bâton au point de lui fracturer un os de l’avant-bras.

Interpellé et inculpé de coups et blessures volontaires à ascendant, l’accusé a reconnu les faits à toutes les étapes de la procédure.

Le Ministère public représenté par Léon Pape Yèhouénou a fait remarquer à la cour que ce dossier est un procès d’horreur, de révulsion, bref le procès d’un enfant maudit.

Selon lui, l’infraction de coups et blessures à ascendant est constituée et réprimée par l’article 312, alinéa 1 et 3 du code pénal. Il appuie ses observations en se fondant sur le certificat médical qui fait état de ce que les coups ont causé à la victime une fracture de l’os de l’avant-bras gauche.

Bien qu’ayant un casier judiciaire vierge poursuit l’avocat général, le résultat de l’enquête de moralité fait état de ce que le mis en cause est rejeté dans son milieu à cause de son caractère manifestement asocial et violent. « Il a du mal à maîtriser ses facultés », a révélé le Ministère public le déclarant accessible à la sanction pénale par ce que disposant de toutes ses facultés au moment des faits. Il requiert qu’il soit coupable et demande à la cour de ne relever aucune circonstance atténuante pour son compte et de le condamner à la peine de 05 ans de réclusion criminelle.

Dans sa plaidoirie, Guy Lambert Yekpe, conseil de l’accusé a estimé que le dossier est un procès  de la misère morale et intellectuelle. Il a demandé à la cour de s’interroger sur le comportement de l’accusé car le dossier soulève, selon lui, une question d’éducation.

La défense a en outre estimé que tout au long de la procédure, son client a regretté son acte. Il a demandé aux membres de la cour de tenir compte de ce regret. Il appartient à une société et il revient à cette même société de le réinsérer.

La cour présidée par Richard Limoan délibère et déclare le nommé Gado Bouraïma, coupable d’avoir volontairement porté des coups et faits des blessures sur la personne de Bouraïma Tchousso et le condamne à la peine de 05 ans de réclusion criminelle. Les assesseurs Pascal Agboton et Gabriel Affognon ont assisté le président. La prise de note a été assurée par Me François Nougbodohoué.


ABP/BKM/DKJ

Point de l'inondation dans le Mono et mesures prises

29-10-2019

Par: Naboa TCHEHOU
 Dr Dorine Danmitondé, Chef-cellule du conseil départemental de lutte contre le Vih-Sida,...
Revue de presse

Le gouvernement envisage recruter près 11 000 enseignants au niveau de l’enseignement maternel et primaire

31-10-2019
Cotonou, 31 Oct. (ABP)-L’éducation, le développement et autres sont les sujets qui ont été développés dans les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce jeudi.« Enseignement...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions