Gani Worou condamné à 7 ans de réclusion criminelle

Justice / Gani Worou condamné à 7 ans de réclusion criminelle

29-11-2019 à 08:11:34

Natitingou, 29 Nov. (ABP)-Dans le cadre de l’examen du 3e dossier inscrit à son rôle pour sa session criminelle, le tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou a condamné mercredi Gani Worou à 7 ans de réclusion criminelle pour le meurtre commis sur Démon Boni en juin 2013 à Kpassikalou, commune de Kouandé.


Les faits

Pour avoir enregistré plusieurs cas de vol de produits vivriers dans leur champ sis à Kpassikalou, arrondissement de Fô-Tancé, commune de Kouandé, au cours des saisons antérieures, les cultivateurs Gani Worou et Soulé Sabi ont décidé courant juin 2013 d’y monter la garde à tour de rôle, autour de leurs greniers dans leur champ commun. C’est ainsi que dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 juin 2013, Démon Bani serait venu nuitamment aux environs de 23 heures, dans leur champ et se serait mis à vider les greniers de tubercules d’igname quand il aurait constaté la présence de l’accusé Gani Worou, de garde cette nuit et aurait tenté de s’enfuir. Sommé de s’arrêter, il n’aurait pas obtempéré. Pour l’arrêter dans sa fuite, Gani Worou fit usage de son fusil artisanal en lui tirant dans le dos et l’a atteint mortellement.

A la barre

Face aux membres du tribunal ce mercredi, l’accusé Gani Worou n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés. Il a toutefois dit regretter son acte. « C’est pris de peur et ne maitrisant pas l’arme que détenait la victime que j’ai tiré pensant l’immobiliser mais le pire est arrivé », a imploré l’accusés.

La lecture des pièces indique que l’accusé est de bonne moralité, ne souffrant d’aucune altération de ses facultés mentales au moment des faits et son casier judiciaire ne porte mention d’aucune condamnation antérieure.

Le ministère public, sur rappel des faits s’est interrogé sur l’intention réelle de l’accusé en tirant et les circonstances du décès de la victime. Il relève qu’il y a doute par rapport à l’intention de tuer. Car apprécie-t-il, l’accusé conçoit mal de fournir chaque année des efforts pour laisser quelqu’un d’autre venir en profiter. Alphonse Ahouzounvè Amoussou a demandé au tribunal de requalifier le meurtre en coups mortels et de requérir deux ans pour la répression sur la base de l’article 540 du code pénal actuellement en vigueur. Puis de le condamner aux frais et d’ordonner la destruction des scellés.

En plus de son argumentaire pour défendre son client, la défense assurée par Me Hermann Yénonfan a salué la clairvoyance du ministère public.


Dans sa délibération le tribunal indiqué qu’il n’y a pas lieu de requalifier l’acte. Il déclare donc Gani Worou coupable et le condamnant à 7 ans de réclusion criminelle. Il a également ordonné la destruction de l’arme du crime.

Ayant été mis sous mandat de dépôt en juin 2013, l’accusé retourne en prison pour sept mois environs.


Composition de la Cour

Président : Armand Gounon

Assesseurs : Ignace Adigbli, Marius Ogou, Alou Bari Démon et Hervé Houdégbé

Ministère public : Alphonse Ahouzounvè Amoussou

Greffier : Julien N’Tcha




ABP/IM/MS
Revue de presse

L’insécurité de retour dans les villes et campagnes du Bénin

20-01-2020
Cotonou, 20 Janv. (ABP) - La sécurité des personnes et des biens, la politique et l’éducation ont été au menu des livraisons des canards parus ce lundi et reçus à l’Agence Bénin presse...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions