Issa Biningui écope de 15 ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire

Justice / Issa Biningui écope de 15 ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire

19-08-2017 à 09:08:55

Parakou, 19 Août (ABP)- Inculpé dans une affaire de meurtre perpétré à Sounoumon, village et arrondissement de Bori, commune de N’Dali, le nommé Issa Biningui, âgé de 40 ans, cultivateur domicilié à Sounoumon a été condamné vendredi par la cour d’assises en cours à Parakou, à la peine de 15 ans de réclusion criminelle.

Dans la matinée du mercredi 05 février 2014, les nommés Bio Mohamadou et Amadou Hahidjo étaient allés au pâturage dans le village de Sounoumon, commune de N’Dali. Passant à côté du champ d’Issa Biningui, ils ont vu un tas de tubercules d’igname duquel ils ont pris quelques unes.

Informé par son fils, Issa Biningui s’est mis à leur trousse armé d’un fusil de fabrication artisanale.

L’ayant vu venir, Bio Mohamadou et Amadou Hahidjo ont détalé. Dans leur fuite, ils ont été suivis par leur camarade Hassane Saïd Djobo qui faisait aussi paître des bœufs dans le voisinage.

Dans la course poursuite, à un moment donné, ils ont voulu traverser une rivière quand Issa Biningui a tiré un coup de feu en leur direction et atteint mortellement Saïd Hassane Djobo.

Inculpé de meurtre, Issa Biningui a reconnu les faits à toutes les étapes de la procédure même s’il a précisé qu’il n’avait pas recherché la mort de la victime.

Le bulletin n°1 du casier judiciaire et le rapport de l’enquête de moralité lui sont favorable. L’expertise médico-psychiatrique et psychologique est au dossier. Il est en détention depuis le mercredi 05 février 2014.

Le Ministère public représenté par Lucien Aballon a fait observer à la cour que le crime de meurtre ou homicide volontaire est prévu et puni les articles 295 et 304 du code pénal. Se fondant sur ces dispositions du code pénal, l’avocat général a signifié à la cour que les éléments constitutifs du crime de meurtre sont réunis. Selon Lucien Aballo, dans le cas d’espèce, l’accusé ne bénéficie d’aucune circonstance atténuante. Il le déclare pénalement responsable des faits de crime de meurtre et requiert contre lui, 30 ans de réclusion criminelle.

La défense de l’accusé assurée par Me Raoul Houngbédji a fait remarquer à la cour que son client n’a pas volontairement cherché à donner la mort à la victime. Il a relevé ensuite les contradictions et les erreurs contenues dans le dossier depuis l’enquête préliminaire.

Pour Me Raoul Houngbédji, la volonté de l’accusé de donner la mort n’est pas établie dans le dossier. L’intention du mis en cause au moment des faits, soutient l’avocat, était d’effrayer les voleurs. Il a demandé à la cour de requalifier les faits de meurtre en homicide involontaire.

Il a demandé en outre aux membres de la cour d’accorder une nouvelle chance à son client pour se resocialiser, retrouver sa famille et contribuer au développement de sa localité.

La cour présidée par Abdou Moumouni Gomina Seïdou délibère et déclare le nommé Issa Biningui coupable d’avoir à Sounoumon dans la commune de N’Dali volontairement  commis un homicide sur la personne de Saïd Djobo Hassane et le condamne à la peine de 15 ans de réclusion criminelle. Elle ordonne la confiscation et la destruction de l’objet mis sous scellé. Ignace Adigbli et Arlen Dossa-Avocè, tous assesseurs ont assisté le président. Me Brice Dossou-Yovo a assuré le secrétariat.


ABP/BKM/DKJ
Revue de presse

Le président Talon donne des instructions pour l’ouverture immédiate des cantines scolaires

16-09-2019
Cotonou,  16 Sept. (ABP) – La rentrée scolaire 2019-2020, la sécurité au sein de la Cedeao, la politique, l’économie et plusieurs autres sujets au plan national et international ont été abordés...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions