Le verdict du sieur Sanni Sabi reporté à une session ultérieure pour raisons de trouble psychologique

Justice / Le verdict du sieur Sanni Sabi reporté à une session ultérieure pour raisons de trouble psychologique

22-08-2019 à 11:08:39

Parakou, 22 Août (ABP) – Inculpé pour association  de malfaiteur  et de vol à mains armées, le verdict du sieur Sanni Sabi est reporté à une session ultérieure, selon le président du tribunal Adamou Moussa, pour des raisons de trouble psychologique dont souffre le mis en cause.

Le jugement de la seizième  affaire inscrite au rôle de la première session 2019, du tribunal de première instance de première classe de Parakou, ce mercredi, est reporté à une session ultérieure, a déclaré M. Adamou Moussa.

Pour le président du tribunal, le sieur Sanni Sabi, accusé  d’association  de malfaiteur  et de vol à mains armées, est atteint de trouble psychologique. Une situation qui empêche, justifie-t-il, le tribunal de se  prononcer véritablement sur l’infraction mise à la charge de l’accusé.

La prise en charge du sieur Sanni Sabi est ordonnée aux frais du trésor public au service psychologique du centre hospitalier  départemental du Borgou.

Les faits de ce dossier remontent, en effet,  à la date du  02 Août 2014.  Abdoulaye  Issiaka  et Aboudou  Souradjou conduisaient  leurs véhicules de taxi respectivement immatriculés AZ 3168 RB et AZ 1438  RB.  A bord de leurs véhicules, se trouvaient des passagers sur le tronçon Sinendé-Guessou Sud. 

A 04 heures du matin, ils ont été interceptés à la hauteur du village  de Toumè dans l’arrondissement  de Fô-Bouré par sept (07)  peulhs d’origine  burkinabè armés de fusils et de machettes. Ils ont passé à tabac leurs victimes avant de les dépouiller de leurs biens.

Informée de ce braquage, la brigarde  de gendarmerie de Sinendé, aidée d’une équipe de chasseurs, a mis sur pieds une opération qui a permis de dérouter ceux-ci  et permis l’arrestation de Sabi  Sanni, un  des éléments du groupe, quelques jours  plus tard  dans la localité de N’dali.

Inculpé d’association  de malfaiteur  et de vol à mains armées, Sabi Sanni  a reconnu les faits  mis à sa charge  à toutes les étapes de  la procédure  en précisant qu’il n’était pas  à sa première  participation.

A la barre, le sieur Sabi Sanni n’a rien déclaré de façon cohérente en rapport avec le  déroulé de la situation mise à sa charge. A chaque prise de parole, l’accusé se met à esclaffer.

Au bénéfice de ces observations, le tribunal a déclaré,  reporté à une session ultérieure le jugement de l’infraction, association  de malfaiteur  et de vol à mains armées de l’inculpé.

 Cette infraction, rappelle-t-on, est punie par les dispositions des articles  265, 268  et 387 du code pénal.



ABP/RAD/MS
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions