Pour crime d’assassinat, Oumarou Souaïbou condamné à vingt (20) ans de réclusion criminelle

Justice / Pour crime d’assassinat, Oumarou Souaïbou condamné à vingt (20) ans de réclusion criminelle

26-05-2018 à 00:05:32

Parakou, 25 Mai 2018 (ABP) – Inscrite au rôle  de la première session de 2018 de la cour  d’assises de Parakou,  la troisième affaire, a enregistré ce jeudi, la  comparution du sieur Oumarou Souaïbou, inculpé d’assassinat de son épouse Djélé Djéna , le 2 septembre 2013 à Gomparou, dans la commune de Banikoara.

Le résumé des faits  établit qu’après quelques années de mariage avec son épouse Djélé Djéna, le sieur Oumarou Souaïbou soucieux des difficultés de conception de celle-ci est allé voir un tradithérapeute pour une tisane afin de la soigner.

Le 22 août 2013, où il rentrait au domicile avec ladite tisane, il n’a pas trouvé celle-ci au domicile. Il prit alors son mal en patience et a attendu cette dernière.  Après son arrivé, il lui fait des reproches qui n’étaient pas du goût de son épouse et lui remit la tisane.

Djélé Djéna pour manifester son mécontentement suite aux reproches, renversa la décoction et ramassa ses effets vestimentaires et prit le chemin de son domicile familial.

Mais alors, elle fut rattrapée par son époux Oumarou Souaïbou qui lui assena un  violent  coup de coupe-coupe. Cette dernière  rendit l’âme des suites des blessures sur-le-champ.

Le même résumé  mentionne qu’Oumarou Souaïbou interpellé et inculpé d’assassinat a reconnu les faits et selon les procès verbaux et judiciaire, le mis en cause ne présente pas, au moment des faits, des anomalies mentales psychologiques ou psychiatriques, au terme de l’expertise médico- psychologique.

A la barre, le sieur Oumarou Souaïbou, âgé de 31 ans et bouvier de profession a reconnu les faits sans oublier de demander la clémence des membres de la cour. Il a insisté sur le fait  que c’est sous l’effet de la colère que l’irréparable est commis.

Le représentant du Ministère Public, M. Alexis Métahou,  à l’entame de la réquisition, a fait noter que  dans l’évangile Mathieu 5 verset 21 il est écrit : «  Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; celui qui tuera est passible de jugement ». En relevant cela, il interpelle les membres de la cour à rendre justice aux parents de la victime.

Selon l’analyse du dossier, M. Alexis Métahou a fait une observation sur deux éléments à savoir : le matériel et l’intentionalitité. Le premier élément fait office d’accomplir l’acte de la mort tandis que le second se focalise sur l’intention de donner la mort.

En évoquant les articles 295 et 304 alinéas 1 du code pénal, le ministère public a estimé que l’accusé a volontairement donné la mort à son épouse, et déclare le sieur Oumarou Souaïbou coupable de crime de meurtre, et enfin le condamne à la peine de réclusion criminelle à perpétuité  et aux frais.

Dans sa plaidoirie, l’avocat Me. Mohamed Toko a exhorté les membres de la cour, ainsi que le ministère public à requalifier l’infraction en homicide involontaire, parce que le meurtre peut survenu sans volonté de l’accusé.

Pour finir, Me. Mohamed Toko a demandé aux membres de la cour une peine de 05 ans de prison ferme pour son client surtout que l’accusé a passé 04 ans 09 mois en milieu carcéral.

Rendant son verdict,  les membres de la cour ont  déclaré le sieur Oumarou Souaïbou, coupable de crime d’assassinat et sur la base des articles  295 et 304 du code pénal, l’accusé est condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Les membres de la cour sont constitués, du président Ignace Gangny, des assesseurs Taurin Affognon et Richard Akodossi, et le greffier Brice Dossou-Yovo  à  la plume.


ABP/RAD/AE

Point de l'inondation dans le Mono et mesures prises

29-10-2019

Par: Naboa TCHEHOU
 Dr Dorine Danmitondé, Chef-cellule du conseil départemental de lutte contre le Vih-Sida,...
Revue de presse

Le Bénin réagit suite aux incidents survenus dans les régions frontalières au Nigéria

18-11-2019
Cotonou, 18 Nov 2019. (ABP) – Coopération, justice, éducation, politique, société et autres sujets d’actualités au plan national et international ont été abordés par les journaux parus...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions