Sorotori Yoro acquitté au bénéfice du doute

Justice / Sorotori Yoro acquitté au bénéfice du doute

27-11-2019 à 20:11:52

Natitingou, 27 Nov. (ABP)-Le tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou, statuant dans le cadre de son deuxième dossier inscrit au rôle de sa session criminelle, a acquitté ce mardi, au bénéfice du doute Sorotori Yoro, un sourd muet qui comparaissait pour avoir été accusé de meurtre sur la personne de dame Soossè Moussoun en 2011 à Tchantangou, arrondissement de Kotopounga, commune de Natitingou.

Les faits

Le jeudi 29 septembre 2011, les populations de Tchantangou, arrondissement de Kotopounga, commune de Natitingou ont été alertées par les appels au secours de dame Soossè Moussoun. Arrivés sur les lieux, les habitants dudit quartier ont découvert le corps sans vie de la victime. Sur place, il a été retrouvé un sac et une paire de chaussures qui appartiendraient à Sorotori Yoro qui a pris la clé des champs. Les recherches ont permis de l’interpeller quelques jours plus tard. A l’enquête préliminaire, il a déclaré avoir agi sous l’effet de l’alcool et aurait reconnu avoir donné la mort à la victime qui s’opposait à ce qu’il ait des rapports sexuels avec elle.

Devant le tribunal

Dès l’entame des débats ce mardi, l’accusé a toute suite nié les faits. Aux différentes questions des membres du tribunal, il est resté ferme sur sa position, soutenant ainsi n’avoir jamais tué dame Soossè Moussoun.

Le ministère public représenté par Alphonse Ahouzounvè Amoussou dans sa réquisition a reconnu avoir à faire à un dossier impliquant un prévenu particulier. Il déclare se référer aux articles 295 et 304 anciens du code pénal, car pour lui, il est obligé de se camper aux faits de l’espèce pour apprécier. Mais se référant à la loi de 2018 portant code pénal, il a dit « être resté sur sa faim lors des débats ». « Je suis dans un flou, je préfère laisser un criminel en liberté que d’envoyer un innocent en prison », a martelé le ministère public. Il appelle ainsi le tribunal à acquitter Sorotori Yoro.

La défense assurée par Me Télesphore Dikpo substituant Me Charles Badou,  après son argumentaire sur l’innocence de son client, a invité le tribunal à prendre en considération les réquisitions du ministère public. Sur la base de l’article 78 alinéas 9 et 11 du code de procédure pénale, la défense a imploré le tribunal à écarter le procès-verbal d’enquête préliminaire de son client pour défaut de signature de l’accusé. « L’aveu n’est pas la reine des preuves et l’élément matériel prouvant la culpabilité de mon client n’a pu être rapporté », a-t-il fait savoir.

Le tribunal dans sa délibération a  retenu Sorotori Yoro non coupable et l’a acquitté au bénéfice du doute.

Composition de la Cour

Président : Armand Gounon

Assesseurs : Ignace Adigbli, Marius Ogou, Alou Bari Démon et Denis Goundété

Ministère public : Alphonse Ahouzounvè Amoussou

Greffier : Sédou Tabé Bio



ABP/IM/MS

Gonnanrou : Origine et sens en milieu Baatonoum

03-07-2020

Par: Boni N'yô SINASSON
Parakou, 03 juil 2020 (ABP) - #Gonnanrou communément appelé plaisanterie à parenté...
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions