Les experts préconisent un autre modèle d'agence de presse pour l'avenir

Médias / Les experts préconisent un autre modèle d'agence de presse pour l'avenir

29-11-2019 à 13:11:42

Rabat, 29 nov. (ABP)- Trois experts média du Congo, de la Côte d'Ivoire et de la France ont reconnu unanimement que le modèle historique de l'agence de presse est mort et qu'il faudra inventer l'avenir à travers un autre modèle.

Invités par la Fédération atlantique des agences de presse africaines (Faapa), à la conférence inaugurale de sa 5eme assemblée générale, les experts Bernard Mantelé du Congo, Koné Samba de la Cote d'Ivoire et David Sallinen de la France, ont chacun, sur la base de ses expériences et observations, proposé des pistes pour la nouvelle agence.

Selon M. Mantelé, tout passe par l'innovation. ''Si vous n'innovez pas, vous ne pourrez pas diversifier les productions et vous mourrez à coup sûr", a-t-il prévenu. Il s'agira de connaitre les besoins du consommateur et ne pas s'éloigner de l'héritage de la vieille agence à savoir la véracité de l'information, les méthodes de traitement de l'information, souligne-t-il. Il a mis également l'accent sur la volonté politique dont dépend l'opportunité de créer la nouvelle agence.

Quant à M. Samba Koné, il a fait constater l'inadéquation de l'ancien modèle d'agence avec les exigences du nouveau marché d'information. Cette inadéquation se retrouve tant dans les défis technologiques induits par la révolution numérique que dans les conditions de viabilité de la nouvelle agence.

Il s'est interrogé sur l'utilité des agences de presse dans une société qui souffre de la pathologie ''d'infobésité''. Face à la surabondance en tout, informations et rumeurs, fake news, s'impose la quête de la recherche d'informations vraie. D'où l'utilité de l'agence de presse, a-t-il conclu.

Les faits rien que les faits, comme avant, ne suffit plus pour les agences de presse qui doivent aller au-delà pour analyser les enjeux des faits et en relations avec les réseaux sociaux, susciter les commentaires, a proposé M. Koné.

''Hier, il fallait raconter, mais aujourd'hui, il faut montrer'', d'où la nécessité du multimédia qui doit aller vers une agence de communication institutionnelle, selon l'expert.

Pour l'expert français, consultant auprès de l'Agence marocaine de presse (Map), M. Sallinen, l'essentiel c'est de ''continuer à compter dans la vie des gens''. Une agence de presse comme tout média, pour exister, doit faire en sorte d'être en ligne de mire dans le viseur du public. Il faudra alors garder la crédibilité et la confiance du public surtout la nouvelle génération.

M. Sallinen a insisté sur le concept de l'économie de partage et conseillé aux agenciers de chercher à comprendre ce que le public recherche.

La vraie finalité de la stratégie digitale, c'est de se demander en quoi le contenu va aider le lecteur à améliorer sa vie et comprendre les enjeux de son environnement.

''Les rédactions doivent placer la finalité du contenu au coeur de la réflexion", a -t-il conseillé.



ABP/JVD/TIE

Gonnanrou : Origine et sens en milieu Baatonoum

03-07-2020

Par: Boni N'yô SINASSON
Parakou, 03 juil 2020 (ABP) - #Gonnanrou communément appelé plaisanterie à parenté...
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions